Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso La presse en ligne burkinabè commente la suspension du procès du putsch


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La presse en ligne burkinabè parcourue samedi à APA continue de commenter le procès du coup d’Etat manqué de septembre 2015 au Burkina Faso, insistant sur la suspension de l’audience au 09 mai 2018.

«Procès du putsch : 12 accusés sans avocats, l’audience reportée au 9 mai», écrit Burkina24.com, qui renseigne que la reprise du procès du putsch manqué, ce 6 avril 2018, n’aura duré qu’environ 45 minutes.

«Le Tribunal, après avoir fait son entrée dans la salle d’audience à 9h07, a procédé à la lecture de 14 nouvelles lettres de déport des avocats de la défense. 12 accusés se retrouvent sans avocats », explique ce journal en ligne.

Il ajoute que le Tribunal se voit ainsi dans l’impossibilité, selon la loi, de poursuivre l’audience, mentionnant que le procès est suspendu et reprendra le mercredi 9 mai 2018 à 9h.

De son côté, Lefaso.net fait observer qu’il s’agit d’un nouveau rebondissement dans le procès du putsch manqué de septembre 2015.

Selon nos confrères, aussitôt ouverte, l’audience de ce vendredi 6 avril 2018 qui devait être consacrée à l’interrogatoire des accusés, a été renvoyée au mercredi 9 mai 2018.

Poursuivant, Lefaso.net indique : «Procès du putsch de 2015 : 14 avocats se déportent, compteur à zéro pour 12 accusés».

Pendant ce temps, Fasozine.com informe que «sitôt ouverte, l’audience (d’hier vendredi) a été suspendue et renvoyée au 9 mai 2018, le temps de permettre au bâtonnier de l’ordre des avocats de commettre d’office d’autres avocats pour défendre les accusés dont les conseils se sont déportés».

Selon ce confrère qui site l’Agence d’information du Burkina (AIB), les avocats qui se sont déportés ont évoqué dans leurs différentes lettres de déport «des raisons de convenance personnelle» et «des indices d’un procès inéquitable».




Autres titres
Bénin Les quotidiens béninois au cœur du Conseil des ministres 
Cameroun Football et économie en couverture des journaux camerounais 
Burkina-Faso Norbert Zongo et Gilbert Diendéré s’offrent la Une des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Norbert Zongo et Gilbert Diendéré s’offrent la Une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso 50 ans des 2IE: le président tchadien attendu à Ouagadougou 
Burkina-Faso Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 12 décembre 2018 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires