Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Togo La menace de l’opposition fait la une de la presse électronique togolaise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

L’appel à manifestation de la coalition des 14 partis de l’opposition fait ce samedi la une des sites d’informations togolais.

« Togo: l’opposition redescend dans les rues pour mettre en demeure le pouvoir de Gnassingbé », titre en à sa une Togobreakingnews, qui informe que « la coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise met à exécution sa menace ».

Elle a, écrit-il, officiellement annoncé sa décision de renouer avec la rue les 11, 12 et 14 avril prochains « pour dénoncer le refus du pouvoir de respecter les engagements pris en présence du facilitateur et exiger le retour à la Constitution originelle du 14 octobre 1992 entre autres ».

Et citant le communiqué de la coalition de l’opposition, le site web explique que cette marche surnommée « Grandes marches de ras-le-bol et de mise en demeure », vise à s'insurger contre le refus du gouvernement de mettre en œuvre les mesures d’apaisement, de suspendre les préparations unilatérales de consultations électorales.

D’après le portail, « il s’agira également d’exiger l’arrêt des poursuites à l’encontre des militants et dirigeants des partis politiques de l’opposition et de la société civile ».

Et Togobreakingnews de rappeler que l’opposition n’a pas oublié « ses revendications phares qui sont le retour à la Constitution originelle de 1992, la révision du cadre électoral et l’instauration du droit de vote des Togolais à l’étranger ».

Cependant, s’interroge le site, « le gouvernement va-t-il autoriser de telles manifestations, quand on sait qu’il a déjà interdit certaines en évoquant le communiqué du dialogue politique en cours et la nécessité de ne pas manquer du respect au facilitateur Nana Akufo-Addo ?

Sur Globalactu, le président par intérim du Parti des Togolais, Nathaniel Olympio estime que l’opposition a déjà fait preuve d’égard vis-à-vis facilitateur et souligne que désormais le pouvoir « n’a aucun droit de refuser ou d’interdire une manifestation » d’autant plus que c’est une manifestation « pacifique ».

Ironique, il ajoute que « le ministre de l’administration territoriale peut écrire toutes les lettres qu’il souhaite, cela ne peut pas être une décision qui s’oppose à la volonté de la coalition de manifester.

« L’opposition remet ça » titre pour sa part Republicoftogo. Le site admet qu’«en raison de la tenue du dialogue, il avait été convenu de cesser toute marche politique », mais les opposants, déplore-t-il, « sont passés outre », violant « le code de bonne conduite ».

Le gouvernement, poursuit le portail, s’est engagé à geler pour le moment la phase de préparation des scrutins (législatifs et locaux). « Il a tenu parole à la suite de concertations avec la Commission électorale. Cette mesure d’apaisement est destinée à faciliter les pourparlers actuellement en cours avec l’opposition. »

Cependant, souligne le site, d’un point de vue constitutionnel, l’Etat a le devoir de mettre en œuvre le processus électoral. « On peut envisager un report de quelques mois, mais certainement pas son annulation », conclut-il.



Autres titres
Congo, République du Foot, sécurité, gouvernance en vedette dans la presse congolaise 
Maroc Circulation routière: hécatombe sur les routes marocaines 
Burkina-Faso Ouagadougou accueille le forum national de la diaspora en juillet 2018 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Togo La grève programmée des enseignants de l’université de Lomé au menu de la presse électronique 
Togo Une bavure policière et la sortie de crise politique font débat sur les sites d’informations togolais 
Togo L’Aïd el-Fitr et le parlement se partagent la Une des sites togolais 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires