Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Grogne au ministère des Finances et François Compaoré en couverture des quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè parvenus à APA, ce jeudi matin, commentent l’affaire relative à la demande d’extradition de François Compaoré, frère cadet de l’ex-président Blaise Compaoré, ainsi que la grève annoncée des syndicats du ministère en charge des Finances.

«Les financiers projettent une grève pour les 4 et 5 avril», titre Aujourd’hui au Faso met en exergue, soulignant que cette décision fait suite à la sortie, vendredi dernier, de la ministre de l’Economie et des Finances, Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori, à l’hémicycle relativement au fonds commun.

Le journal renseigne que la Coordination des syndicats du ministère en charge de l’économie et des finances (CS-MEF) était face à la presse à Ouagadougou, hier mercredi, pour annoncer la grève de 48 heures.

Pour sa part, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso parle de «grogne des syndicat des finances», avant de reprendre en guise de titre, les propos des responsables syndicaux qui estiment que «Rosine (la ministre de tutelle) veut nous livrer à la vindicte populaire».

Quant à Le Quotidien, il cite le président de la CS-MEF, Mathias Kadiogo, qui déclare : «Nous allons continuer à nous battre pour conserver cet avantage qu’est le fonds commun».

Le même journal informe que c’est le 13 juin prochain que l’on connaitra la décision du juge sur la demande d’extradition de François Compaoré, formulée par le Burkina Faso.

«Le frère cadet de l’ancien président du Faso, François Compaoré a comparu ce mercredi après-midi devant la cour d’appel de Paris par rapport à la demande d’extradition formulée par le Burkina», relate Le Quotidien.

L’Observateur Paalga consacre sa chronique ‘’Regard sur l’actualité’’ et sa manchette à cette actualité sous le titre : «Demande d’extradition de François Compaoré: Vivement le 13 juin».

De son côté, Le Pays titre : «Demande d’extradition de François Compaoré: le délibéré attendu le 13 juin prochain», là où le quotidien national Sidwaya parle de «énième indécision de la chambre de Paris».

Le journal cité en second lieu se pose cette question : «François Compaoré sera-t-il extradé un jour, de la France vers le Burkina ?». Et d’indiquer que rien n’est moins sûr, au regard de la décision prise hier mercredi par la chambre de contrôle de l’instruction de la cour d’appel de Paris.

Pendant ce temps, Aujourd’hui au Faso dans son éditorial s’interroge : «De quoi François a peur de la justice de son pays ?».



Autres titres
Niger Sécurité routière: près de 30.000 accidents enregistrés ces 5 dernières années 
Gabon Lancement des travaux de réhabilitation des voiries à Libreville 
Maroc Le satellite "MOHAMMED VI-B" sera mis sur orbite, le 21 novembre 2018, depuis le pas de tir de Kourou, en Guyane française. 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Le genre s’offre la presse en ligne burkinabè 
Burkina-Faso L’échangeur du Nord s’impose à la Une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Maouloud: la célébration fixée dans la nuit de lundi à mardi prochain 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires