Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Congo RDC Arrestation de l’un des « acteurs principaux » soupçonné du meurtre des experts onusiens au Kasaï


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Arrestation-de-l-un-des--acteurs-principaux--soupconne-du-meurtre-des-experts-onusiens-au-Kasai

Deux nouveaux suspects ont été arrêtés cette semaine dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de deux experts de l’ONU, Michael Sharp et Zaida Catalan, commis au Kasaï, en République démocratique du Congo (RDC), en mars 2017.

Selon l’auditeur militaire de Kananga, le Lieutenant-Colonel Jean Blaise Bwamulundu Guzola, François Badibanga et Vincent Manga ont été détenus par les forces de l’ordre à Bunkonde, le secteur dans lequel les experts avaient été retrouvés morts.

Vincent Manga est un chef coutumier qui serait, selon l’auditeur militaire de Kananga, « l’un des acteurs principaux » de leur meurtre.

Lors du procès ouvert en juin 2017 devant la justice militaire à Kananga, l’un des principaux témoins, Jean Bosco Mukanda, avait mis en cause Vincent Manga, décrivant même les habits qu’il portait le jour du meurtre.

«Vincent Manga, ce jour-là, portait une soutane rouge», avait-il précisé devant le tribunal militaire de garnison de Kananga.

Pour le moment, Francois Badibanga et Vincent Manga sont auditionnés par l’auditeur militaire de Kananga, qui précise que ces auditions pourraient durer quelques jours avant que les deux suspects ne soient remis aux mains des juges.

Ouvert en juin 2017, le procès des présumés assassins des experts de l’ONU et de leurs accompagnateurs congolais est suspendu depuis le 22 octobre.

Une troisième personne a été arrêtée avec les suspects cette semaine par l’armée à Bunkonde. Ce dernier, un policier, n’a pas encore été auditionné par l’auditeur militaire. Il est cependant soupçonné de former des miliciens Kamuina Nsapu.



Autres titres
République Centrafricaine MINUSCA met en garde contre toute tentative d’entraver le départ des FACA vers Bangassou 
République Centrafricaine La Minusca condamne fermement l’attaque dont ont été victimes ses soldats dans l’ouest du pays 
République Centrafricaine Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général sur le meurtre d’un Casque bleu en République centrafricaine 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Congo RDC Plus de 3,5 millions d’enfants vaccinés contre la polio (UNICEF) 
Congo RDC LUCHA: décès de l’activiste Luc Nkulula dans un incendie 
Congo RDC Ebola: plus de 300.000 personnes sensibilisées 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires