Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Politique et hydraulique urbaine au menu de la presse en ligne burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux burkinabè, notamment ceux en ligne, commentent ce samedi, l’actualité nationale marquée par la conférence de presse de l’Office national de l’eau (ONEA) à propos du déficit d’eau à Ouagadougou, sans oublier la journée d’information du groupe parlementaire Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir).

Lefaso.net rapporte que la journée d’information des députés du CDP, tenue, hier vendredi à Ouagadougou, a été axée sur le Plan national de développement économique et social (PNDES).

Le média en ligne renseigne également que la journée a permis au groupe parlementaire de se pencher sur l’état des lieux de l’endettement au Burkina Faso.

Pour sa part, Burkina24.com rappelle que le 2 mars dernier, le groupe parlementaire CDP était dans la ville de Bobo-Dioulasso dans le cadre des premières journées parlementaire de 2018, ajoutant que suite à l’attaque de l’Etat-major et l’ambassade de France, les députés ont suspendu les travaux.

Et de mentionner que c’est le vendredi 23 mars 2018 à Ouagadougou que les travaux des journées d’informations parlementaires du groupe parlementaire CDP ont repris.

«Selon le groupe parlementaire, la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) suscite de nombreuses interrogations», écrit le site d’information.

«Le PNDES a fait rêver tant de Burkinabè mais, après plus de deux ans de gouvernance, ils sont hyper déçus», titre pour sa part, le journal privé Le Quotidien, reprenant les propos du président du CDP, Eddie Komboïgo.

Lefaso.net revient sur la conférence de presse organisée la veille par l’Office national de l’eau (ONEA) en titrant : «Desserte en eau potable à Ouagadougou: L’ONEA présente les difficultés et les mesures d’atténuation».

A ce sujet, Burkina24.com fait remarquer que la capitale Ouagadougou a certes «connu une amélioration notable avec la mise en exploitation de Ziga 2» depuis avril 2017 mais cela n’a pas mis fin à la rupture de la desserte en eau par l’ONEA.

Le confrère souligne que hier vendredi, lendemain de la journée mondiale de l’eau, ils étaient six responsables de l’office à en expliquer les raisons.



Autres titres
Côte D'Ivoire Cinéma: « Dr Boris » n’est plus 
Ghana Inondations: de fortes pluies ont fait 34 morts au nord du pays 
Somalie Un journaliste poignardé à mort à la sortie de sa rédaction 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Politique et sécurité en couverture des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Ministère des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière: un bilan à mi-parcours satisfaisant 
Burkina-Faso Sortie de l’ex-parti au pouvoir et procès putsch au menu des quotidiens burkinabè 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires