Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Cinglant camouflet infligé aux responsables algériens et à leurs affidés du polisario avec la tenue de la 4ème édition du Forum Crans Montana à Dakhla


Diplomatie

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Cinglant-camouflet-inflige-aux-responsables-algeriens-et-a-leurs-affides-du-polisario-avec-la-tenue-de-la-4eme-edition-du-Forum-Crans-Montana-a-Dakhla

La ville de Dakhla (Maroc), devenue la capitale de l'Afrique a accueilli, le 16 mars 2018, la 4ème édition du Forum Crans Montana qui s’est ouvert avec la lecture d'un message magistral du Roi du Maroc adressé aux 3500 conférenciers, 43 organisations internationales et régionales ; 162 États y étaient représentés au plus haut niveau venus des quatre coins du monde.

Ainsi, le Souverain marocain a confirmé la volonté du Maroc de faire de la coopération Sud-Sud un élément moteur de l'émergence d'une Afrique révigorée, rassurée en ses potentialités et ouverte sur un avenir plus que prometteur.

Le Roi Mohammed VI a, aussi, insisté sur le poids de l'Afrique et de l’importance de cette coopération Sud-Sud en soulignant que le continent africain avec ses 2,5 milliards d’habitants à l’horizon 2050, constitue une richesse démographique qui va impacter non seulement l’Afrique, mais aussi toute la planète.

Le Roi du Maroc a également insisté sur le fait que le "phénomène migratoire constitue une opportunité et non une menace". Pour le Roi Mohammed VI, "la crise migratoire que nous connaissons actuellement n’est pas récente et ne doit pas être vécue comme une fatalité. Elle appelle à un renforcement de la coopération, d’abord entre pays africains, ensuite avec les pays du Nord".

Autre thème développé par le Chef de l'Etat marocain, celui de la régionalisation avancée au coeur du modèle de développement économique, comme indiqué par le Roi Mohammed VI, notant que la région est aujourd’hui appelée à devenir une collectivité qui a les pouvoirs d’agir sur son destin dans le cadre de l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc.

Cette première journée a vu aussi l’intervention de plusieurs personnalités étrangères parmi lesquelles l’ancien Président français Nicolas Sarkozy, l’ancien Président d’Haïti, Michel Martelly, le Vice-Président de Myanmar, le Révérend américain Jesse Jackson, la Ministre des Affaires Intérieures de la Zambie Grace Njapau et le Roi Sud-Africain zoulou, Zwelithini Goodwill.

A rappeler que lors de son intervention, Jean-Paul Carteron, Président-fondateur du Forum Crans Montana, a déclaré "on est ici pour la quatrième fois parce qu’on est bien au Maroc. Il y a quelque chose d’extraordinaire dans ce pays ; c’est dû sans doute à son histoire séculaire".

Mettant en avant les grandes réformes engagées par le Royaume du Maroc dans différents domaines notamment économique, industriel, d’infrastructure et social, Monsieur Carteron a fait remarquer que ces réalisations sont le fruit d’une vision, d’une volonté gouvernementale et d’une mobilisation des ressources.

Selon lui, "il y a au Maroc quelque chose d’extraordinaire que nous devons à une dynastie millénaire et visionnaire", notant que "la synthèse et la symbiose entre le respect de la tradition à laquelle on tient tant et le progrès qui est nécessaire pour l’évolution de nos sociétés et l’intégration mondiale à laquelle nous travaillons tous, ici au Maroc, cette synthèse est faite".

Il n’a pas manqué de saluer "l’intense activité" du Roi Mohammed VI en ce qui concerne les relations avec les pays d’Afrique, notamment subsahariens, rappelant que le Royaume du Maroc figure parmi les premiers investisseurs en Afrique, et que le Maroc est le pays qui reçoit le plus d’étudiants africains dans ses universités.

On notera également que l'un des moments forts de cet événement a été la remise du prix 2018 de la Fondation Crans Montana Forum pour l'Afrique et la Coopération Sud-Sud au Président du Parlement de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Moustapha Cissé Lo, en reconnaissance de son travail accompli à la tête de l’organisation parlementaire des 16 Etats de la CEDEAO pour l’intégration, la liberté et l’épanouissement de ses peuples.

Ont également été distingués du même prix, attribué chaque année depuis plus de 30 ans à des personnalités d’envergure internationale afin de consacrer leur action éminente en faveur de la Paix, de la Liberté et de la Démocratie, Mme Debbie Remengesau, Première Dame de la République des Palaos, et M. Michel Martelly, Ancien Président de la République d’Haïti.

Le programme de cette manifestation s'est décliné en deux parties, la première au Centre de conférence de la Perle du Sud du 15 au 17 mars 2018, et l'autre à bord du GNV Rhapsody qui a vogué de Dakhla à Casablanca du 18 au 20 mars 2018.
Le 4ème Forum Crans Montana a été l'occasion d'engager des échanges fructueux ayant touché notamment à la sécurité alimentaire et l’agriculture durable, à l'économie des océans et au secteur halieutique, aux énergies renouvelables et la révolution verte africaine et à l’Afrique et à la route de la soie.

Les débats ont porté également sur la coopération régionale en matière de santé publique ainsi que la gestion urbaine globale comme nouveau défi de l’Afrique, à la condition de la femme et des jeunes, au changement climatique et à l'immigration clandestine.

Cette grand-messe internationale a consacré le rayonnement international de la ville de Dakhla et sa renommée en tant que destination privilégiée pour abriter les plus grandes manifestations internationales.

"Nous sommes très heureux de retrouver la grande famille africaine au Maroc pour des réflexions très animées, un partage d’expérience et de vision", a souligné Pierre-Emmanuel Quirin, Président du Forum de Crans Montana. Nous offrons une tribune libre pour pouvoir créer cet échange sur des thématiques comme l’agriculture, le potentiel halieutique, les énergies renouvelables, le tourisme éco-responsable" et indiqué que "cette année, en quelque sorte, la ville de Dakhla fut le temps de quelques jours, la capitale de tout un continent”.

Quelle belle déculottée infligée par le Maroc aux responsables algériens et à leurs nervis polisariens !

L'AUTEUR
Farid Mnebhi.


Autres titres
Côte D'Ivoire COOPÉRATION IVOIRO-JAPONAISE: bientôt 3 nouveaux échangeurs à Cocody 
Bénin Le Président de la République Son Excellence Patrice Talon reçu en audience par le pape François au vatican 
Bénin Le Pape François reçoit vendredi, le président Patrice Talon 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Economie et politique au menu des quotidiens marocains 
Maroc La lutte contre la corruption et la hausse des prix à la Une des quotidiens marocains 
Maroc Politique, économie et sport au menu des quotidiens marocains 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires