Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Journée mondiale de l’eau 2018: le message du ministre de l’Eau et de l’Assainissement


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Journee-mondiale-de-l-eau-2018:-le-message-du-ministre-de-l-Eau-et-de-l-Assainissement

La journée mondiale de l’eau est célébrée le 22 mars de chaque année. L'objectif de cette journée est d'attirer l'attention sur l'importance de l'eau et de promouvoir la gestion durable des ressources en eau douce. A l’occasion, voici le message du ministre burkinabè en charge de l’eau, Niouga Ambroise Ouédraogo

« L’eau est un besoin incompressible et son importance n’est plus à démontrer. C’est pourquoi, le système des Nations Unies depuis sa résolution du 22 décembre 1992(A/RES/47/193) consacre le 22 mars de chaque année « journée mondiale de l’eau » conformément aux recommandations de la conférence des Nations Unies sur l’environnement et le Développement (CNUED) notamment le chapitre 18 portant protection des ressources en eau douce et de leur qualité et l’Agenda 21. Ainsi, depuis 1993, chaque année à la date du 22 mars, nous célébrons la journée mondiale de l’eau autour d’un thème portant sur une problématique liée à l’eau.

Faut-il le rappeler, l’objectif de la journée mondiale de l’eau est d’attirer l’attention sur l’importance de l’eau et de promouvoir la gestion durable des ressources en eau douce. Nous venons de boucler la décennie 2005-2015 proclamée Décennie internationale d’action sur le thème de « L’eau, source de vie », mais l’enjeu est toujours d’actualité car de nombreux défis sont à relever aux plans national et international en l’occurrence, l’accès à des services d’eau potable, la gestion des eaux usées et excrétas avec 80% déversées dans la nature sans traitement, le spectre de la pénurie d’eau d’ici 2050 avec 40% de la population mondiale affectée, la dégradation des terres et la désertification, la perte des zones humides soit 64 à 71 % depuis 1900, etc.

Au niveau national, le secteur de l’eau et l’assainissement connaît des avancées positives grâce aux efforts des différents acteurs. Cependant, les objectifs de l’ODD 6 restent une quête permanente avec des indicateurs d’accès à l’eau potable en fin 2017 de 73,4% et un gap important à combler en ce qui concerne l’assainissement dont le taux d’accès est de 26,1%.

Cette année, ONU Eau, la structure qui coordonne les travaux de l'ONU liés à l'eau et l'assainissement a défini le thème suivant correspondant à la problématique de l’heure à savoir : « l’eau : la réponse est dans la nature ». Ce thème très évocateur interpelle au-delà de nos Etats, la conscience humaine quant au rôle joué par la nature dans la résolution des défis liés à l’eau. Cette thématique revêt tout son sens car la nature doit reprendre ses droits dans la régulation des écosystèmes.

En effet, de nombreuses menaces entravent la durabilité des ressources en eau avec le dérèglement des systèmes naturels à savoir :

- la dégradation continu des massifs forestiers des écosystèmes humides

- l’ensablement des cours d’eau et des exutoires

- le comblement des sources d’eau dû à la dégradation des terres

- le déversement des eaux usées dans le réseau naturel

- les pollutions agricoles, industrielles, minières et urbaines de divers ordres

Dans notre contexte national, la commémoration de la journée mondiale de l’eau de cette année a une couleur particulière car elle coïncide avec la tenue du Forum Mondial de l’eau et celle du Forum National de l’Eau qui s’est tenu en février dernier. Ce forum national de l’eau qui avait pour thème général « Gestion partagée et inclusive pour l’atteinte de l’Objectif de Développement Durable (ODD) Eau et Assainissement au Burkina Faso » a été un franc succès avec près d’un millier de participants. Je suis heureux de constater que lors des sessions de ce forum, les aspects du thème de la journée mondiale ont été abordés dont les conclusions peuvent être des pistes de solutions à la problématique posée.

Cette journée est donc une opportunité pour explorer les solutions basées sur la nature. Dans notre pays, des réformes institutionnelles sont opérées dans ce sens à savoir l’élaboration des cinq (5) programmes nationaux de la Politique nationale de l’eau, l’adoption en fin 2017 de la politique sectorielle « Environnement Eau et Assainissement » dans le cadre de la mise en œuvre du PNDES, l’opérationnalisation de la police de l’eau, l’application des textes sur la protection des berges des cours d’eau à travers le respect de la bande de servitude.

En ce jour solennel, je voudrais encore une fois exprimée ma reconnaissance à l’ensemble des acteurs qui interviennent dans le domaine de l’eau et l’assainissement et qui œuvrent inlassablement pour l’atteinte de l’ODD 6 et rassurer les citoyens Burkinabè que des réformes importantes et des actions sont réalisées sous le leadership du président Roch Marc Christian KABORE afin de garantir un accès équitable à l’eau et à l’assainissement.

Pour finir, je voudrais en rapport avec le thème de la journée mondiale de l’eau, à savoir « l’eau : la réponse est dans la nature », rappeler la réflexion du Pape François le 28 Décembre 2015 sur la nature : « Dieu pardonne toujours, l'Homme pardonne parfois, mais la nature, elle, ne pardonne jamais. Si vous lui mettez une gifle, elle vous la rendra. Je crois que nous avons trop exploité la nature. »

Bonne fête de l’eau à Toutes et à Tous

Le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement

Niouga Ambroise OUEDRAOGO

Officier de l’Ordre National »



Autres titres
Burkina-Faso Le retrait des enfants et de femmes de la rue intéresse la presse en ligne burkinabè 
Maroc Enseignement, social et immigration au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Togo La politique s’offre la une de la presse électronique togolaise 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Le retrait des enfants et de femmes de la rue intéresse la presse en ligne burkinabè 
Burkina-Faso Situation sécuritaire: le Premier ministre en parle avec l’opposition et la majorité présidentielle 
Burkina-Faso Politique et sécurité en couverture des quotidiens burkinabè 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires