Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso La reprise du procès du putsch manqué à la une des quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè de ce mardi commentent largement la conférence de presse animée, la veille à Ouagadougou, par les avocats de la défense à propos de la reprise du procès du putsch manqué de septembre 2015.

«Procès putsch manqué: Bataille procédurale, irrégularités et risque de renvoi sine die», arbore en première page le quotidien privé Aujourd’hui au Faso.

Ce journal rapporte que c’est en principe, demain mercredi 21 mars 2018, que reprend le procès du dossier du putsch manqué de septembre 2015 au Burkina Faso.

«A 48 heures de la reprise, les avocats de la défense ont animé une conférence de presse, hier lundi 19 mars 2018, à Ouagadougou », écrit Aujourd’hui au Faso, ajoutant que «face aux journalistes, ces avocats ont surtout dénoncé une volonté du Tribunal militaire de Ouagadougou de condamner coûte que coûte leurs clients».

Pour sa part, L’Observateur Paalga, le plus ancien des quotidiens privés du Burkina Faso fait observer que «la défense campe sur ses positions», car argumente-t-il, «les anomalies juridiques, cause de la suspension le 27 février 2018 du procès du putsch manqué du général Gilbert Diendéré, n’ont pas été corrigées».

C’est à juste titre que Le Pays, autre quotidien privé, mentionne à sa Une : «Reprise du procès putsch manqué : Les avocats de la défense dénoncent toujours +des anomalies+».

Pendant ce temps, le journal privé Le Quotidien reprend en guise de titre ces propos de Me Baterlé Mathieu Somé, un des avocats de la défense : «nous irons au procès le 21 (mars), mais nous allons poser les problèmes non résolus».

Le quotidien national Sidwaya cite également Me Somé qui dit que «nous n’avons pas intérêt à ce que la justice soit bâclée». Le même journal se demande si l’on n’est pas en train d’aller «vers un nouveau blocage» dans le procès du putsch manqué de 2015.




Autres titres
Inter Racisme: l’ONU appelle à pourfendre le nationalisme et le populisme 
Liberia Un centre de formation professionnelle en énergie solaire bientôt à Grand Bassa pour les femmes 
Côte D'Ivoire Programme social du gouvernement: Ce qui est prévu pour la jeunesse ivoirienne 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Bientôt une campagne de vaccination contre la méningite 
Burkina-Faso Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 20 mars 2019 
Burkina-Faso Les promoteurs de la VITHRO reçus en audience par le président du Faso 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires