Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Congo, République du Justice et santé en vedette dans la presse congolaise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les nouvelles charges contre l’opposant Paulin Makaya, la session criminelle qui s’ouvre le 29 mars prochain et le prolifération des faux médicaments sont les sujets en vedette dans la presse congolaise parue ce lundi.

«Justice : de nouvelle charges contre l’opposant Paulin Makaya »,titre le bihebdomadaire La Semaine africaine pour qui « le leader de l’UPC (Unis pour le Congo), Paulin Makaya, condamné en 2015 à 2 ans d’emprisonnement ferme et à une amende de 2,5 millions de FCFA, fait face à une nouvelle accusation, alors qu’il a purgé sa peine à la date du 2017».

Et La semaine africaine d’ajouter : « une ordonnance a été déposée au cabinet de Yvon –Eric Ibouanga (son avocat), le 9 mars dans laquelle le juge d’instruction a signifié que la charge de ‘’délit d’évasion’’ est retenue contre son client».
Restant dans chapitre judiciaire, le quotidien Les Dépêches de Brazzaville, sous le titre : « Justice :la session criminelle s’ouvre le 29 mars », écrit : « Jusqu’au mois de mai prochain, la Cour criminelle siégera à Brazzaville sur 127 affaires inscrites à la session, ainsi que l’a confirmé l’audience publique tenue vendredi au Palais de justice (…) pour l’occasion, dix jurés dont six titulaires et quatre suppléants ont été désignés pour épauler les juges de la Cour conformément aux textes en vigueur ».

« Les crimes de viol, meurtre, assassinat, détention illégale d’arme de guerre, atteinte et complicité d’atteinte à la sureté intérieure de l’Etat font partie des affaires sur lesquelles les juges vont plancher », ajoute le quotidien.

Sur un autre plan, l’hebdomadaire La Griffe aborde le volet santé et titre : « Santé publique : le phénomène des faux médicaments appelle une riposte adéquate ». Selon La Griffe, « Une enquête réalisée en 2017 révèle que ces dernières décennies, la contrefaçon en matière de médicaments aurait fait entre 700 000 et 800 000 morts par an, principalement dans les pays en développement ». « A quand l’accès aux médicaments sûrs et de qualité ? », s’interroge l’hebdomadaire, d’après qui « un produit médical sur dix serait falsifié».



Autres titres
Inter Le HCR et l'OCDE lancent un plan d'action pour stimuler l'emploi des réfugiés 
Côte D'Ivoire Addis-Abeba: La Ministre Mariatou KONE préside la cérémonie d’ouverture du deuxième forum des femmes leaders pour la transformation de l’Afrique 
Bénin La loi portant régime juridique du bail à usage domestique votée 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Congo, République du Nécrologie, finances et foot en vedette dans la presse congolaise 
Congo, République du Un forum planche sur les réformes dans l’agriculture congolaise 
Congo, République du Finances, braconnage et hommage à Winnie Mandela en vedette dans la presse congolaise 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires