Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Karim Wade, Idrissa Seck, Macky Sall et les faits de société à la Une


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens sénégalais parvenus lundi à APA traitent de l’actualité politique et des faits de société.

«Le chef de l’Etat attaqué de toutes parts : Macky Sall pris en étau », rapporte L’Observateur.

«Il (Macky) doit se rendre à l’évidence et se résoudre à m’affronter », dit Karim Wade, alors qu’Idrissa Seck affirme : «Il (Macky) doit se souvenir qu’il n’est pas sous-préfet du président Aziz ».

« De son exil qatari, Karim défie son bourreau », écrit Vox Populi, dans le quel journal, Wade-fils estime : «Le moment est venu pour Macky de m’affronter ».

« Partout où ma cause a été entendue par un tribunal impartial, le droit et la vérité lui ont été opposés, anéantissant ainsi ses rêves de se débarrasser de l’adversaire politique que je suis », affirme Karim Wade, ajoutant : « Je suis plus que jamais déterminé à le battre au soir du 24 février 2019 (date de la présidentielle) ».

Toutes choses qui font dire au Quotidien que «Karim défie Macky » en l’invitant à se résoudre à l’affronter à la présidentielle 2019.

« Macky est le sous-préfet du président mauritanien Aziz », tacle Idrissa Seck dans le même journal.

Pour Sud Quotidien, «Idy cogne le Macky, Oumar Guèye objecte ».

A propos de la présidentielle 2019, Sud note que «Karim met en demeure Macky Sall.

« Je suis déterminé à battre Macky », dit Karim Wade dans L’As.

Parlant de la bataille pour la conquête de Thiès, ce journal voit «Ciré Dia (Dg de la poste) à l’assaut du grenier électoral d’Idrissa Seck ».

Dans Walfadjri, Wade-fils dit à qui veut l’entendre : « Je suis plus que jamais déterminé à battre Macky ».

Ce journal donne la parole au lead vocal du « Raam Daan » qui parle de ses relations avec Youssou Ndour, son fils Wally…et indique : « Thione casse la scène ».

Dans ce journal, l’artiste dit : « Je donne carton rouge à Youssou Ndour. Pourquoi j’ai demandé à Wally de ne plus l’inviter. Mon fils est un don de Dieu ».

« Pour avoir grugé 62 millions à la veuve de Papa Babacar Mbaye-Me Cabibel Diouf radié du barreau », informe L’As.

Libération revient sur les opérations immobilières à Montréal de l’ancien chef de la Diplomatie sénégalaise et titre : « Les petits oublis de Madické Niang ».

Après le crash de l’hélicoptère de l’armée à Missirah, L’Obs recueille « les récits glaçants des rescapés », dont le journaliste Louis Philippes Sagna qui confie : « Quand l’adjudant Sow m’a regardé et secoué la tête, j’ai compris ».

De son côté, Le Soleil parle de la levée de corps des militaires décédés dans le crash et note que «le Chef de l’Etat a rendu hommage aux Jambaars disparus ».



Autres titres
Côte D'Ivoire RHDP et décès du général Kassaraté font la Une des journaux ivoiriens 
Maroc Economie, social et éducation au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Burkina-Faso La presse en ligne burkinabè commente le procès du putsch manqué 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal La marche de l’opposition sénégalaise à la Une 
Sénégal La presse sénégalaise passe au crible l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO 
Sénégal La suspension du procès en appel de Khalifa Sall en en exergue 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires