Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Les quotidiens maliens à fond sur les affrontements intercommunautaires


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les affrontements entre Dogons et Peulhs, deux communautés vivant au Centre du Mali, font la Une des quotidiens maliens de ce jeudi.

Le quotidien l’Indicateur du renouveau s’interroge: «Qui a donc armé les populations du centre ?».

Selon le journal, la responsabilité de l’Etat peut-être pointée du doigt car, « si on sait que les rebelles et autres terroristes qui ont envahi notre pays en 2012, ont bénéficié des 13 millions d’armes partis de la Libye à la suite de la chute de Mouammar Kadhafi, on se demande aujourd’hui comment les combattants du centre du pays ont pu se procurer des armes lourdes malgré la présence des forces françaises, onusiennes et maliennes. Très logiquement».

Ce faisant, nos confrères notent que «l’Etat se retrouve au centre des accusations et les organisations notamment peules reprochent au gouvernement d’avoir armé des civils à partir des stocks de l’armée ».


Pour calmer la situation, le quotidien national l’Essor informe que « le premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga a rencontré, hier, des responsables de l’association des amis de la culture peulh Tabital Pulaaku ».

Dans les colonnes du journal, Abdoul Aziz Diallo le président de Tabital Pulaaku déclare : « Les échanges ont été fructueux, francs. Le premier ministre nous rassuré dans la diligence que les solutions seront trouvées à toutes nos préoccupations. Une mission va partir très vite au niveau de ses régions, probablement déjà dès aujourd’hui et des instructions ont été données aux membres du gouvernement pour qu’on lève l’embargo qui frappe les éleveurs, les peulhs dans certaines localités ».

Revenant sur la situation dans le Centre du Mali, l’Indépendant informe de la mesure envisagée par le gouvernement et indique: «Face aux risques très élevés de conflits intercommunautaires dans la région de Mopti (plusieurs dizaines de tués depuis le 9 mars), le gouvernement menace de désarmer de gré ou de force tout individu armé y compris les groupes d’autodéfense ».


Cet espoir nourri pas l’Indépendant pour une solution, n’est pas partagé par le quotidien le Républicain qui titre : « Le centre du Mali se déchire : Les autorités du pays en panne d’approche. Les conflits intercommunautaires se multiplient dans le Centre du pays. Une grande action militaire a été engagée. Malgré cela, les djihadistes ont toujours le contrôle de la zone et soumettent les populations au fer et au feu ».



Autres titres
Inter Le HCR et l'OCDE lancent un plan d'action pour stimuler l'emploi des réfugiés 
Côte D'Ivoire Addis-Abeba: La Ministre Mariatou KONE préside la cérémonie d’ouverture du deuxième forum des femmes leaders pour la transformation de l’Afrique 
Bénin La loi portant régime juridique du bail à usage domestique votée 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali A Ségou, le Président de la République valide le plan de campagne agricole du Mali pour 2018-2019 
Mali Les quotidiens maliens aux couleurs de la visite d’IBK dans le Centre 
Mali La déclaration de politique général du Pm malien à la Une 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires