Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Les faux médicaments s’imposent aux quotidiens béninois


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

L’affaire des faux médicaments, avec la condamnation de revendeurs, fait les choux gras des quotidiens béninois parus jeudi.

«Verdict du Tribunal contre les grossistes répartiteurs : Fin du désordre dans le secteur des médicaments », peut-on lire à la Une de Matin Libre.

Selon ce quotidien, le dossier de faux médicaments qui défraie la chronique depuis un certain temps a connu son verdict, mardi 14 mars 2018 au tribunal de première instance de Cotonou.

«Quatre grossistes répartiteurs ont écopé de 4ans de prison plus une amende 100 millions de francs CFA. C’est l’aboutissement d’un processus de lutte contre les médicaments falsifiés déclenché par le gouvernement de la Rupture. Même si les personnes condamnées disposent encore des voix de recours, cette affaire aura permis de mettre un pied dans la fourmilière dans un secteur aussi sensible que celui de la santé», rappelle le journal.

Le Béninois Libéré, lui, s’interroge : « Au-delà de la condamnation du tribunal de première instance de Cotonou, Sommes-nous en danger en prenant nos produits en pharmacie ? »

La réponse est donnée par l’Intersyndicale des pharmaciens du Bénin sur laquelle Matin libre titre : « Verdict de l’affaire Faux médicaments : L’Intersyndicale des Pharmaciens s’étonne ».

Parlant de cette affaire de détention et de vente de faux médicaments, La Nation indique : « L’Intersyndicale des pharmaciens du Bénin donne de la voix ».

Selon nos confrères, « il n’a jamais été démontré que les médicaments incriminés avaient été falsifiés. Du point de vue des pharmaciens, il était plutôt reproché aux grossistes-répartiteurs un manquement à la procédure d’importation des produits de santé en République du Bénin».

Selon La Nation, le gouvernement s’invite dans ce dossier de faux médicaments, en suspendant « l’Ordre des pharmaciens suspendu pour six mois ».

Le journal précise que « réuni ce mercredi 14 mars, le Conseil des ministres a décidé de la suspension pour six mois de l’Ordre des pharmaciens du Bénin, après avoir pris acte du jugement rendu par le tribunal de première instance de première classe de Cotonou».

Sur ce, Le Matinal écrit : « Conseil des ministres, l’Ordre des pharmaciens suspendu ».



Autres titres
Burkina-Faso Bousculade meurtrière: l’identité des victimes connue 
Gabon Le lycée d’excellence et la maternité Amissa au centre d’une visite 
Afrique de l'Ouest Enquête sur les prestations d’une filiale de Bolloré en Guinée et au Togo: le Groupe dément « formellement » avoir commis des irrégularités et fait des précisions (Communiqué) 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin L’entretien de Patrice Talon avec la presse étrangère alimente les quotidiens 
Bénin Sit-in « géant » des syndicats de la justice ce lundi 
Bénin Vers la délocalisation du marché Dantokpa sur les sites d’Akassato et de Kouhounou 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires