Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Politique, économie, administration et sport au menu des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce lundi consacrent de larges commentaires à la question du Sahara, au Forum Crans Montana, aux enjeux de la vente de Saham, à la réforme de l'administration et à la candidature du Maroc au Mondial 2016.

+Libération+ rapporte que la diplomatie australienne a salué, vendredi à Canberra, le plan d'autonomie au Sahara marocain comme une « bonne initiative » pour parvenir à une solution juste et durable au conflit artificiel autour de la marocanité du Sahara.

Cité par le journal, le directeur du département de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient au ministère australien des Affaires étrangères, Matthew Neuhaus a tenu à réitérer le soutien de son pays aux efforts des Nations unies pour régler ce conflit artificiel. Le responsable australien a tenu ces propos à l’issue de ses entretiens avec la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta, dans le cadre de la 3ème réunion de consultations politiques entre Rabat et Canberra qui s’est tenue à Canberra.

+L’Opinion+ fait savoir que plus d’un millier de participants venant de plus de 100 pays sont attendus à la session du Forum de Grans Montana (FCM) du 15 au 20 mars à Dakhla, consacrée à l’Afrique et la coopération Sud Sud.

Le Forum de Crans Montana contribue de manière déterminante au rayonnement d’une ville et de toute une région qui sont en elles-mêmes l’illustration de la vision et de l’action structurante du Roi Mohammed VI dans les provinces marocaines du sud, relève le quotidien.

+L’Economiste+ estime qu’il faudra voir le montant de la vente de Saham à son associé Sanlam sous deux angles : d’abord il y a le fonds qui permet de « démultiplier la force d’intervention portant l’étiquette du Maroc », ensuite, après des années de « démagogie régressive », le temps est peut-être de retour pour des orientations plus valorisantes, y compris financières, qui sont nécessaires pour la croissance, mais aussi et surtout pour la confiance et l’ambition, lesquelles restent de très bonnes ressources naturelles pour le développement.

+Assabah+ revient sur la réforme de l’administration. Le journal estime que la situation du secteur administratif est devenue un lourd fardeau qui jugule le développement, estimant que le défaut est structurel et exige de mettre en œuvre deux mesures fondamentales : primo l’urgence d’appliquer les réformes conçues par le gouvernement, notamment celles préconisant l’accroissement du rendement et la lutte contre les dérives de certains fonctionnaires, et secundo, l’impératif d’adopter la bonne gouvernance en tant que mode de gestion et non pas un slogan de consommation médiatique.

De même la réforme nécessite une vision administrative renouvelée et des ressources humaines compétentes, relève-t-il, faisant savoir que la réforme de l’administration exige moins d’y appliquer des techniques modernes que de la rendre au service du citoyen.

+Aujourd’hui le Maroc+ dénonce un Maroc à deux, voire à plusieurs vitesses. S’il y a aujourd’hui une urgence, pendant qu’on est en train de réfléchir au modèle de développement, ce serait de « réparer l’ascenseur social » et de « rétablir l’égalité des chances », relève la publication.

+Al Ahdath Al Maghribia+ indique que les Marocains devront changer d'horaire. Le passage à l'heure d'été se fera dans la nuit du dimanche 25 courant.

Ce changement devra s’opérer au Maroc alors que les députés du Parlement européen avaient voté en faveur d'une résolution visant à mettre fin au changement d'heure au sein des pays membres, constate-t-il.

Au registre sportif, +Le Matin+ écrit que le président de la Fédération de football de Guinée-Bissau, Manuel Nascimento Lopes, a choisi son camp. Il a clamé haut et fort que la voix de son pays ira à la candidature marocaine le 13 juin prochain.

« La candidature marocaine est avant tout une candidature africaine. Quand on parle du Maroc, on doit parler de toute l'Afrique », a-t-il dit dans un entretien accordé au journal.



Autres titres
Bénin Les quotidiens béninois au cœur du Conseil des ministres 
Cameroun Football et économie en couverture des journaux camerounais 
Burkina-Faso Norbert Zongo et Gilbert Diendéré s’offrent la Une des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Enseignement et sport s’imposent à la Une quotidiens marocains 
Maroc Agriculture, économie et lutte contre terrorisme à la Une des quotidiens marocains 
Maroc Migration et économie au menu des quotidiens marocains 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires