Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Journée de la femme et inhumation de soldats au menu des quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè parvenus à APA, ce vendredi matin, sont revenus sur l’inhumation, il y a deux jours, des huit militaires morts lors du double attentat terroriste du 2 mars dernier, sans oublier la célébration, hier jeudi, de la journée internationale de la femme.

Aujourd’ hui au Faso, quotidien privé, arbore en manchette: «Journée du 8 mars au Burkina: Roch en tango verbal avec l’autre moitié du ciel».

Selon ce journal, à la faveur de la célébration de la Journée internationale de la femme, hier jeudi 8 mars, le chef de l’Etat burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, a eu un échange direct avec les femmes du Burkina Faso.

Et de souligner que c’était une occasion pour ces dernières (femmes) d’exposer leurs doléances au président du Faso.

Pour sa part, le quotidien national Sidwaya affiche à sa Une: «Promesse présidentielle: Au moins 30% de femmes dans le prochain gouvernement», rapportant que les femmes ont obtenu du chef de l’Etat, la prise d’engagements fermes pour satisfaire leurs préoccupations.

L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, met exergue une autre promesse du président Kaboré qui annonce «une ambulance pour chaque commune».

Le même journal évoque l’inhumation des soldats tués lors des attaques terroristes du 2 mars dernier, en titrant : «Le dernier voyage de 8 valeureux combattants».

L’Observateur Paalga rappelle que les huit militaires qui ont perdu la vie lors des attaques de l’état-major des armées et l’ambassade de France ont été conduits à leur dernière demeure, le mercredi 7 mars dernier, au cimetière de Gounghin, à Ouagadougou.

Le sujet fait la manchette du journal Le Quotidien qui titre: «Attaques terroristes du 2 mars 2018: Les victimes désormais au cimetière de Gounghin».

De son côté, Aujourd’hui au Faso fait remarquer qu’à l’enterrement des 8 militaires tués, «colère, ferveur et résilience (étaient) au cimetière».




Autres titres
Niger Aéroport International Diori Hamani: 62% des travaux exécutés 
Mali Ministère des Transports: Fin de la grève de faim des cheminots maliens ! 
Inter Les mauvaises conditions de travail sont le principal problème mondial de l'emploi, selon l’OIT 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Politique générale: le nouveau Premier ministre devant les députés lundi 
Burkina-Faso Conseil des ministres du 13 février 2019 
Burkina-Faso Journée mondiale de la radio: Message du ministre de la communication et des relations avec le parlement 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires