Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Attaques du 2 mars : Ouagadougou rend hommage aux soldats tués


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Attaques-du-2-mars-:-Ouagadougou-rend-hommage-aux-soldats-tues

L’inhumation des victimes militaires de la double attaque de Ouagadougou a eu lieu le mercredi au cimetière municipal de Gounghin, après les hommages de la nation entière.

Le Burkina Faso a rendu hommage aux huit militaires tombés au front lors des attaques du 2 mars dernier. Les nommés : LALLE Djibril(Colonel) ; OUEDRAOGO Hyacinthe (Adjudant-Chef); SANOU Florent(Sergent) ; MANDO Idrissa(Sergent) ; KOHOUN Yoropo (Sergent, 1ère classe); NIKIEMA Assami(Soldat de deuxième classe) ; KIEMDE Louis (Adjudant-chef Major) et DIABRI Razakou(Maréchal des Logis), ont perdu leur vie dans l’exercice de leur fonction.

Victimes donc des attaques de l’Etat-major des armées et de l’ambassade de France le 2 mars, ces valeureux soldats ont été conduits à leur dernière demeure après une cérémonie d’hommage et de décoration à titre posthume.

«A nos Forces armées, nous avons dit que notre devoir n’est pas un devoir léger. C’est un devoir qui est permanent, d’où notre engagement à tous les niveaux, reconnus parfois par des sacrifices. Des camarades de tout cœur, officiers, sous-officiers, militaires de rang, des jeunes qui avaient à peine 18 mois de service sont tombés. C’est ça le fruit de notre engagement à servir la Nation en tout en temps, en tout lieu, dans la limite de nos moyens », a regretté le Chef d’Etat-major des armées, Oumarou Sadou.

La cérémonie d’hommage a eu lieu en présence de personnalités et autorités diverses, des forces de sécurité et de défense, des membres des familles éplorées, des citoyens lambda.

Rappelons que la double attaque de Ouagadougou a fait une trentaine de morts et plusieurs dizaines de blessés. Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou, Maïza Sérémé, a annoncée 8 interpellés, dont 2 militaires et 1 militaire radié suite aux attaques.



Autres titres
Niger Le Président de la République SEM Issoufou Mahamadou préside une réunion du Comité Interministériel d’Orientation sur la Société de l’Information 
Tchad Le bureau du Cadre National de Dialogue Politique installé 
Gabon CND: la cinquantaine d’employés sans salaires depuis 3 ans 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Ouagadougou: Vers le retrait des enfants et des femmes en situation de rue 
Burkina-Faso La rupture des relations diplomatiques avec Taïwan en couverture des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 24 mai 2018 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires