Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Attaques du 2 mars : Ouagadougou rend hommage aux soldats tués


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Attaques-du-2-mars-:-Ouagadougou-rend-hommage-aux-soldats-tues

L’inhumation des victimes militaires de la double attaque de Ouagadougou a eu lieu le mercredi au cimetière municipal de Gounghin, après les hommages de la nation entière.

Le Burkina Faso a rendu hommage aux huit militaires tombés au front lors des attaques du 2 mars dernier. Les nommés : LALLE Djibril(Colonel) ; OUEDRAOGO Hyacinthe (Adjudant-Chef); SANOU Florent(Sergent) ; MANDO Idrissa(Sergent) ; KOHOUN Yoropo (Sergent, 1ère classe); NIKIEMA Assami(Soldat de deuxième classe) ; KIEMDE Louis (Adjudant-chef Major) et DIABRI Razakou(Maréchal des Logis), ont perdu leur vie dans l’exercice de leur fonction.

Victimes donc des attaques de l’Etat-major des armées et de l’ambassade de France le 2 mars, ces valeureux soldats ont été conduits à leur dernière demeure après une cérémonie d’hommage et de décoration à titre posthume.

«A nos Forces armées, nous avons dit que notre devoir n’est pas un devoir léger. C’est un devoir qui est permanent, d’où notre engagement à tous les niveaux, reconnus parfois par des sacrifices. Des camarades de tout cœur, officiers, sous-officiers, militaires de rang, des jeunes qui avaient à peine 18 mois de service sont tombés. C’est ça le fruit de notre engagement à servir la Nation en tout en temps, en tout lieu, dans la limite de nos moyens », a regretté le Chef d’Etat-major des armées, Oumarou Sadou.

La cérémonie d’hommage a eu lieu en présence de personnalités et autorités diverses, des forces de sécurité et de défense, des membres des familles éplorées, des citoyens lambda.

Rappelons que la double attaque de Ouagadougou a fait une trentaine de morts et plusieurs dizaines de blessés. Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou, Maïza Sérémé, a annoncée 8 interpellés, dont 2 militaires et 1 militaire radié suite aux attaques.



Autres titres
Zambie Le président limoge la ministre du Développement communautaire pour corruption présumée 
Afrique Soudan du Sud : un cessez-le-feu complet et immédiat est impératif, selon l’ONU 
Côte D'Ivoire Communiqué final de la 115ème session du secrétariat exécutif du PDCI-RDA 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Le retrait des enfants et de femmes de la rue intéresse la presse en ligne burkinabè 
Burkina-Faso Situation sécuritaire: le Premier ministre en parle avec l’opposition et la majorité présidentielle 
Burkina-Faso Politique et sécurité en couverture des quotidiens burkinabè 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires