Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Congo RDC Le SNPP dénonce le harcèlement contre les journalistes en RDC (Communiqué de presse)


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Le-SNPP-denonce-le-harcelement-contre-les-journalistes-en-RDC-(Communique-de-presse)

Le Syndicat National des Professionnels de la Presse, SNPP, un de deux affiliés de la FIJ en République Démocratique du Congo, dénonce avec force le harcèlement des journalistes et l’intimidation dont ils sont l’objet de la part des forces de sécurité en RDC.

Le dernier cas en date est celui du Coordonnateur du journal Le Phare, Jacques KIMPOZO, interpellé dimanche 4 mars à Kinshasa par des éléments se réclamant de l’Etat-Major de l’ANR, Agence Nationale des Renseignements, ceci alors que le journaliste s’apprêtait à prendre un taxi pour rejoindre la rédaction.

Un de agents lui a ravi le téléphone et, après un check up rapide, a déclaré que Jacques KIMPOZO avait commis l’infraction d’outrage au Chef de l’Etat et aux institutions de la République, infraction passible d’au moins 5 ans de prison selon le droit pénal congolais.

En fait, le tort du journaliste est qu’on a retrouvé tout simplement dans son téléphone une photo de Joseph Kabila ainsi que quelques messages reçus au travers des réseaux sociaux en rapport avec la marche des chrétiens et la situation délétère que connaît le pays. Pour les prédateurs de la liberté des médias, la photo et les messages représentaient un grand danger pour la Nation Congolaise. Visiblement nous sommes dans une République bananière.

Le SNPP estime que ces interpellations intempestives et ces condamnations hâtives nuisent gravement à la liberté des journalistes et ne peuvent aucunement favoriser un climat de sérénité au moment où le gouvernement congolais a été invité à tout mettre en œuvre pour rendre effective la décrispation du climat politique avant la tenue des élections.

Le SNPP appelle dès lors le gouvernement à recadrer les missions des services de sécurité qui ne peuvent et ne doivent pas porter atteinte aux libertés fondamentales des citoyens.



Fait à Kinshasa, le 05 mars 2018.



Stanis NKUNDIYE

Secrétaire Général



Siège: Avenue Comité urbain N° 33, Commune de Gombe, KINSHASA – RDC
Contact : snppcongo@yahoo.fr; stanis.nkundiye@gmail.com

Téléphone Secrétaire Général : +243815047042



Autres titres
Côte D'Ivoire Henri Konan Bédié en vedette à la Une des journaux ivoiriens 
Bénin La presse béninoise célèbre la victoire des Ecureuils sur les Fennecs 
Burkina-Faso Politique, sécurité et sport au menu des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Congo RDC Plus d’un million de déplacés dans l’Est de la RDC où sévit le virus Ebola (HCR) 
Congo RDC Le Président de la RDC réaffirme son engagement à tenir des élections cette année 
Congo RDC Les violations des droits de l'homme ont fortement augmenté au mois d’août (ONU) 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires