Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Togo Présidentielle et dialogue national en vedette dans la presse togolaise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux parus ce vendredi au Togo consacrent leur une aux multiples débats politiques en cours dans le pays, notamment ceux relatifs à la candidature de Faure Gnassingbé en 2020 et au dialogue national.

« Dialogue inter togolais : candidature de Faure en 2020, un faux-fuyant de blocage », titre l’Union en manchette. Selon le bihebdomadaire, la coalition des 14 partis d'opposition a fait une sortie médiatique, hier jeudi, pour expliquer à l'opinion les principales raisons de l'arrêt du dialogue commencé le 19 février 2018 sous la facilitation du président Ghanéen Nana Akufo-Addo.

« La Coalition qui n'est que porteur des aspirations légitimes du peuple ne peut en aucun cas accepter un accord qui permet au président actuel de se présenter en 2020 pour un quatrième mandat », rapporte le journal, citant la déclaration liminaire lue par l’opposition devant la presse.

Cette position qui exclut la candidature de Faure Gnassingbé à l'élection présidentielle de 2020, « rappelle à en croire l’Union, la position inflexible sur la rétroactivité évoquée lors des discussions de 2012, alors qu'un accord était pratiquement au bout des pourparlers de Togo Telecom, car le pouvoir avait accepté la limitation de mandat».

« En analysant de près, l'opposition à une candidature de Faure Gnassingbé montre clairement que la vraie bataille des deux parties à ce dialogue dont l'ouverture a suscité beaucoup d'espoir au peuple togolais, ne tourne qu'autour des élections, surtout présidentielles », poursuit ce journal.

Pour sa part, le quotidien Togo Matin s’interroge ainsi sur les effets de la situation politique actuelle: « enlisement de la crise politique : entre les politiques et le Togolais lambda, qui perd ? ».

En effet, poursuit-il, « la crise au Togo ne profite à personne, surtout pas au peuple. Les Togolais qui vivaient déjà difficilement voient leurs revenus considérablement chuter par la faute de ces manifestations à répétition. Ceux qui pensent que c’est le gouvernement qui est le plus affecté, se trompent lourdement. Tous les partis qui disent lutter pour la cause du peuple, doivent mettre les intérêts de ce peuple en avant, en faisant tout pour trouver une solution à la crise ».

L’Eveil de la nation informe que « la phase retour du dialogue politique se jouera à Lomé ».

L’information selon laquelle « la poursuite du dialogue se fera à Accra », a été « démentie jeudi par le Chef de file de l'opposition qui a plutôt traité une telle information de fausse rumeur », précise le bihebdomadaire.



Autres titres
Mali Les litiges fonciers en tête des plaintes au Médiateur de la République (rapport) 
Maroc Divers sujets à la Une des quotidiens marocains 
Bénin Le bilan du périple européen de Talon au menu des quotidiens béninois 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Togo La politique s’impose à la une des sites d’informations togolais 
Togo Les sites d'informations togolais épiloguent sur la candidature de Faure Gnassingbé en 2020 
Togo Politique et suspicions de jihadisme au menu de la presse togolaise 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires