Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Niger Déclaration du Bureau Politique National du MODEN/FA-LUMANA-AFRICA du 28 février 2018


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Declaration-du-Bureau-Politique-National-du-MODEN/FA-LUMANA-AFRICA-du-28-fevrier-2018

Militantes, Militants, Chers Compatriotes Depuis le 22 août 2013, date du retrait du MODEN FA Lumana Africa de la MRN, le monde entier a été témoin de la chasse aux sorcières dont ses militants sont victimes parce que voués aux gémonies par l’usurpateur Issoufou Mahamadou.

Le monde entier aura également été témoin que par esprit de responsabilité et par soucis de paix sociale, la Direction de notre parti a toujours évité tout écart en inscrivant la lutte politique dans les limites républicaines.

Cela ne doit cependant en aucun cas être perçu par le Pouvoir usurpateur de Issoufou Mahamadou comme étant un signe de faiblesse, encore moins comme une absolution.

Militantes, Militants,

Combien de fois notre parti a-t-il été accusé à tort de menées subversives ?

Combien de foi ses militants ont-t-ils été malmenés ou même incarcérés ?

Combien de fois nos militantes et militants ont-ils été nommément cités, sans le moindre indice, à fortiori preuve, dans des affaires cousues de fil blanc dont ils sont totalement étrangers ?

En effet, à chaque fois que le Pouvoir de Issoufou Mahamadou a des compte à régler avec des groupes sociaux civils ou militaires, ce sont les militantes et militants de Lumana qui en font les frais.

Lorsque, face aux effets dévastateurs de leur gouvernance, des catégories socioprofessionnelles protestent, le Pouvoir y voit là également, les mains de Lumana Africa.

Aussi, sous de fallacieux prétextes, les militants de notre parti sont traqués, humiliés et considérés en traitres et ennemis de la nation :

Tous les responsables de notre parti sont systématiquement fichés, traqués et tenus sous surveillance policière permanente et ce, jusque dans leur intimité ;

Si le traitement haineux, en dehors de toute considération du sens humain, infligé au président de notre parti Son Excellence Hama Amadou est connu de tous, la communauté nationale et internationale ne connait pas l’ampleur des injustices, des tracasseries, des discriminations et autres vexations vécues au quotidien par les militants Lumana dans leurs lieux de travail, dans l’accès aux services et marchés publics.

En somme, et disons le tout haut, les militants Lumana sont considérés comme des citoyens de seconde zone pour qui tout est mis en œuvre pour les pousser hors des frontières nationales.

Leur extermination serait « une option envisageable désormais » comme le suggèrent certains milieux du pouvoir.

L’on comprend dès lors, aisément, que les éléments de BOKO HARAM à qui Mohamed Bazoum tend la main, les groupes armés, qui sont en réalité de grands bandits qui écument nos campagnes lorsqu’ils se décident à rendre quelques armes d’ailleurs souvent hors d’usage, les trafiquants en tous genres recyclés en hommes politiques sont sous le régime Issoufou Mahamadou mieux acceptés et considérés que les militants du MODEN FA Lumana Africa.

Nigériennes Nigériens, Chers Compatriotes

Comme si tout cela ne suffisait pas, voilà que récemment les faucons du régime poussent à l’escalade en instrumentalisant ouvertement certains services de sécurité.

En effet, devant la peur que leur inspire l’échec inévitable de la marche qu’il projette d’organiser à grands frais publics le 04 mars prochain, pour soutenir son budget 2018, le pouvoir accuse l’Opposition et plus particulièrement Lumana de sabotage et même de menées subversives. C’est à croire que les mesures anti sociales contenues dans la loi de Finances 2018, qui ruinent les populations rurales et réduisent les jeunes et les travailleurs urbains à la paupérisation et à l’errance leur ont été inspirées par le MODEN FA Lumana Africa.

Comme si c’est Lumana qui est à la base du chaos dans lequel leur gouvernance irresponsable a fini de plonger le Niger.

Aussi, devant la récurrence de ces actes gratuits, le MODEN FA Lumana Africa met-il en garde Issoufou Mahamadou et son pouvoir sur les risques graves qu’ils font ainsi courir à notre pays.

Militantes, Militants, Du MODEN FA Lumana Africa

Vous avez suivi, ce matin, le renvoi du délibéré de la Cour de Cassation à une date ultérieure dans l’affaire concernant notre Président.

Cependant, nous nous devons de rester vigilants et déterminés au regard des propos-instructions de Mohamed Bazoum, lorsqu’il déclarait, je cite : « je ne vois pas comment Hama peut échapper à une condamnation ».

Militantes, Militants,

Du MODEN FA Lumana Africa

Quelle que soit l’issue de cette affaire au niveau de la Cour, le MODEN FA Lumana Africa proclame Monsieur HAMA AMADOU, son candidat aux prochaines élections présidentielles !

Notre Bureau Politique National fait solennellement le serment que Son Excellence Hama Amadou est son candidat quel qu’en soit le prix ! In Shaa Allah !!!

Désormais, le MODEN FA Lumana Africa n’acceptera ni les menaces, ni les intimidations et/ou toute forme de provocations émanant du Pouvoir de l’usurpateur Issouf Mahamadou.

le MODEN FA Lumana Africa répondra favorablement à l’appel de Mohamed Bazoum lorsqu’il déclarait je cite : « Si l’Opposition veut être écoutée, qu’elle fasse comme au Togo : créer les rapports de force nécessaires ».

D’ores et déjà, le Bureau Politique National instruit l’ensemble de ses structures à se tenir prêtes à répondre à tout mot d’ordre.

Vive le Niger, Vive le FRDDR,

Vive le MODEN FA Lumana Africa !

Prêts pour la restauration de la Démocratie Je vous remercie !

Fait à Niamey le 28 février 2018



Autres titres
Zambie Le président limoge la ministre du Développement communautaire pour corruption présumée 
Afrique Soudan du Sud : un cessez-le-feu complet et immédiat est impératif, selon l’ONU 
Côte D'Ivoire Communiqué final de la 115ème session du secrétariat exécutif du PDCI-RDA 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Niger Le procès de trois défenseurs des droits humains doit aboutir à l’abandon des poursuites 
Niger Communiqué du conseil des ministres du lundi 17 septembre 2018 
Niger Le Président de la République a félicité vendredi les lauréats du Prix de l’Excellence et du Mérite de la Fondation « Guri Vie Meilleure » 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires