Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Arrestation musclée des trois journalistes de Maliactu par des hommes armés


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Arrestation-musclee-des-trois-journalistes-de-Maliactu-par-des-hommes-armes

Communiqué de Maliactu suite à l’arrestation musclée des trois (3) journalistes par des hommes.

«Suite à l’arrestation musclée par des hommes en armes dans les locaux de maliactu.net le mercredi 21 février 2018 à 11h, nous apprenons à travers le ministre de la communication du Mali que nos journalistes sont retenus par la police judiciaire dans les locaux de l’ Interpool.

Les trois (3) journalistes (Salif Diarrah, Aliou Hasseye et Issa Coulibaly) auraient été arrêtés à la suite d’une plainte déposée par le Maire de Koumaniana dans le cercle de Niafounké qui aurait fait l’objet d’un chantage de diffusion d’une vidéo compromettante par un réseau Béninois qui usurperait du numéro de contact de maliactu.net.

Le réseau de malfaiteur aurait demandé le paiement d’une rançon de 3 millions de FCFA au profit d’un bénéficiaire identifié au Bénin (par transfert d’argent au Bénin).

Selon les autorités policières, les malfaiteurs auraient utilisé le numéro de contact de maliactu.net (+223 74 02 95 49) disponible sur nos pages Facebook, notre compte Twitter, notre site internet ainsi que sur tous nos supports dans leurs échanges uniquement sur l’application whatsapp.

Nos journalistes ne sont associés ni de près ou de loin à un quelconque réseau de diffusion de vidéos en ligne ou de chantage. Le seul fait d’évoquer le nom de maliactu.net ou même d’utiliser nos locaux sur des communications Whatsapp ne constitue pas de preuve qui impliquerait Maliactu dans cette entreprise.

Les journalistes de Maliactu ont été arrêtés par la force sur leur lieu de travail par quatre (4) policiers armés en civil sans mandat de d’emmener. Tout le matériel du travail (ordinateurs, microphones, caméras, téléphones etc) de la rédaction ont également été emmené.

La rédaction de maliactu.net condamne cette arrestation musclée de ses journalistes dans l’exercice de leur fonction et demande leur libération immédiate.

Nous ne comprenons pas cet acharnement sur nos journalistes qui font l’objet de menaces quotidiennes.

Les journalistes ne sont pas responsables des supports de communication et doivent pas être inquiétés dans l’exercice de leur fonction.

Par ailleurs, la direction de maliactu.net est disponible pour répondre à toutes plaintes et interrogations devant les juridictions compétentes du Mali.

La Rédaction»



Autres titres
Mauritanie Grave pénurie d’eau à Sebkha 
Côte D'Ivoire Menu diversifié à la Une des journaux ivoiriens 
Sénégal Les Lionnes du basket en vedette dans la presse sénégalaise 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali L’ADP-MALIBA en appelle au sens du dialogue et de la responsabilité d'Ibrahim Boubacar Keita et Soumaila Cissé 
Mali Audience de départ: Son Excellence Madame Évelyne Decorps, Ambassadrice de France au Mali fait ses adieux au Mali et à IBK 
Mali Gao: spectre de grève sur la rentrée scolaire 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires