Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Politique, administration et sport au menu des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce vendredi consacrent de larges commentaires au bilan du parlement, au partenariat Maroc-ASEAN, à la réforme de l'administration et aux infrastructures footbalistiques.

+Al Ittihad Al Ichtiraki+ évoque la performance du parlement. Revenant sur le bilan du parlement au titre de sa session d’automne, le journal affirme que cette session a été dominée par les thèmes renforçant les droits humains, aussi bien au niveau de la législation qu’à celui des questions orales, précisant que l’assemblée législative a adopté, après de profonds débats, les projets de loi relatifs au Conseil national des droits de l’Homme, au droit d’accéder à l’information, aux conditions d’application de l’exception d’inconstitutionnalité soulevée au cours d’un procès, et au conseil consultatif des jeunes et de l’action associative, entre autres.


Cette tendance montre que le Maroc des droits de l’Homme est une des priorités des parlementaires, estime le quotidien.

« Maroc est bien parti pour accéder au statut de «Partenaire de dialogue sectoriel» auprès de l'ASEAN », titre +Le Matin+.

Diversifier les partenaires stratégiques du Royaume et renforcer son rôle en tant que trait d’union entre le continent africain et les autres groupements régionaux. C’est dans c’est esprit que la secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Mounia Boucetta, a effectué une visite à Jakarta où elle a soumis au secrétaire général de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est, mardi dernier, le plan d’action de la candidature du Maroc au statut de Partenaire de dialogue sectoriel de l'ASEAN, rapporte la publication.
Après avoir adhéré en 2016 au Traité d’amitié et de coopération de l’ASEAN, le Maroc aspire à franchir un nouveau palier en prétendant au statut de «Partenaire de dialogue sectoriel» de ce groupement régional, un statut garantissant un haut niveau de partenariat de nature à lui conférer un positionnement stratégique dans une région à fort potentiel de croissance et d’opportunités.

Le Royaume souhaite établir des liens plus solides entre les peuples africains et asiatiques amis pour garantir un dialogue fructueux et une communication fluide susceptible de favoriser une coopération Sud-Sud et gagnant-gagnant entre les deux parties, avait déclaré Mme Boucetta mardi dernier à Jakarta, cité par le journal.

+L’Economiste+ aborde la réforme de l’administration publique. Revenant sur les remous de la suppression du timbre de 20 DH, le quotidien affirme que bien que la loi de finances pour 2018 ait supprimé ce timbre, les fonctionnaires chargés de ne plus recouvrer cette taxe l’exigent encore, laissant déduire qu’ « ils sont peut-être les citoyens les moins bien informés de tout le pays ».

Ce timbre « est un fameux révélateur », qui montre que « les réseaux de communication et d’information dans l’administration elle-même fonctionnent très mal, que les canaux sont très peu efficaces, que les fonctionnaires sont en moyenne peu ouverts sur leur propre environnement et que les politiques de motivation en valent rien », relève-t-il.

Au volet sportif, +Al Massae+ le projet du Grand stade de Casablanca ressort à nouveau des tiroirs, dans le cadre de la candidature du Maroc à l’organisation du Mondial 2026.

Projeté depuis plusieurs années en vue de remplacer à l’avenir l’ex-Stade d’Honneur, situé au cœur de Casablanca et devenu encombrant et porteur de gros risques pour la quiétude et la sécurité des habitants de la métropole, particulièrement les riverains de ce complexe, le futur Grand stade de Casablanca revient au-devant de l’actualité.

Selon le quotidien, cette gigantesque infrastructure va nécessiter une enveloppe de 2 milliards de dirhams. Toutes les formalités administratives concernant l’assiette foncière (50 hectares de superficie), le dédommagement des riverains expropriés… ont été déjà accomplies. Il est même prévu que des études sur la maquette de ce qui sera le plus grand stade du Maroc, ainsi que ses dépendances, seront lancées dans les tout prochains jours.

Ce stade sera construit aux normes de la FIFA, mais aussi selon une architecture moderniste qui prendra en compte la mise en place de 100.000 places assises numérotées, des accès spacieux et à commandes électroniques, sans oublier l’aménagement de voies et places dédiées aux personnes à besoins spécifiques, des vestiaires modernes, des dépendances médicales, des terrains d’entraînements et des voies expresse menant au stade.

La publication estime, qu’en tout, le Maroc doit débloquer 10 milliards de dirhams pour mettre à niveau les 5 stades déjà existants (Rabat, Fès, Marrakech, Agadir, Tanger), achever les deux stades en cours de construction à Oujda et Tétouan, et bâtir ex nihilo les autres stades prévues à Ouarzazate, Nador, Meknès, Marrakech, El Jadida et le Grand stade de Casablanca.



Autres titres
Mali Les litiges fonciers en tête des plaintes au Médiateur de la République (rapport) 
Maroc Divers sujets à la Une des quotidiens marocains 
Bénin Le bilan du périple européen de Talon au menu des quotidiens béninois 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Divers sujets à la Une des quotidiens marocains 
Maroc Economie et politique au menu des quotidiens marocains 
Maroc La lutte contre la corruption et la hausse des prix à la Une des quotidiens marocains 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires