Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Politique sécurité et économie au menu des journaux


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

L’attaque d’un campement dans la région de Gao faisant des morts et des disparus, le social et la politique, sont les sujets à la une des quotidiens maliens de ce lundi.

« 4 civils tués et 5 portés disparus dans l’attaque d’un campement à Inwakane dans la région de Gao, » titre le quotidien l’Indépendant.

Dans le même chapitre sécuritaire, le quotidien Le Républicain écrit : « meeting à la Bourse du travail : les Maliens réitèrent leur soutien à l’armée. » C’était ce samedi à l’appel d’une nouvelle plateforme dénommée ‘’Plateforme débout sur les remparts,’’ en référence à un passage de l’hymne national du Mali.


« Empêchés de se réunir sur l’esplanade de la Bourse du Travail, les manifestants ont pris leur quartier dans l’enceinte de ce lieu hautement symbolique du Mali. Selon les membres de la Plateforme, rien qu’en janvier dernier, au moins 80 personnes ont perdu la vie dont 29 militaires maliens, trois agents de douanes et une vingtaine de civils, » ajoute le journal.

Le quotidien gouvernemental l’Essor lui aussi fait sa manchette sur la sécurité.

« G5 Sahel : des pas de géant sous la présidence malienne ». Et le journal de rappeler que « le Président Ibrahim Boubacar Keita qui passe demain (mardi) la main, en tant que président en exercice du G5 Sahel, à son homologue nigérien Issoufou Mahamadou à Niamey, a pu fédérer les énergies pour asseoir une véritable politique de plaidoyer pour le financement et le déploiement des unités combattantes sur le terrain. »

Le G5 Sahel regroupe le Burkina, la Mauritanie, le Mali, le Niger et le Tchad.

Continuons à parler sécurité, cette fois avec l’éditorialiste du quotidien l’Indicateur du renouveau. Dans son édito intitulé : « Mandat de la polémique» le journal explique : « La multiplication des attaques terroristes agite l’opinion nationale à tel point que l’on s’interroge sur la mission de la force onusienne. Les Maliens ne comprennent pas que l’armée malienne est attaquée de toutes parts alors que les soldats des Nations unis restent sans réaction.

L’incompréhension est arrivée à un niveau où le chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, était obligé de faire une sortie pour rappeler les limites dans ses actions en matière de lutte contre le terrorisme.

M. Annadif, tout en implorant la compréhension des Maliens, fait remarquer que la force onusienne n’est pas conçue dans ce sens.

En politique, l’Indépendant titre : « présidentielle de juillet-août, Modibo Sidibé demande le strict sur le respect de l’échéance. »

Modibo Sidibé est un ancien Premier ministre, président du parti d’opposition Forces Alternatives pour le Renouveau et l’Emergence (FARE).



Autres titres
Maroc Jeunesse et justice au menu des quotidiens marocains 
République Centrafricaine Une diversité de sujets au menu de la presse centrafricaine 
Sénégal Tabaski et politique s’offrent la Une des quotidiens sénégalais 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Présidentielle 2018: Ibrahim Boubacar Keïta réélu pour un second quinquennat 
Mali Communiqué du gouvernement du Mali 
Mali 2ème tour de la présidentielle: le Communiqué du POCIM 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires