Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Inter Journée contre le cancer: l'ONU appelle à un meilleur accès aux services de diagnostic, de prévention et de traitement


Santé

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Journee-contre-le-cancer:-l-ONU-appelle-a-un-meilleur-acces-aux-services-de-diagnostic,-de-prevention-et-de-traitement

Des millions de personnes atteintes de cancer dans les pays en développement n'ont toujours pas accès à une prévention, un dépistage, un diagnostic et un traitement efficaces, a déclaré vendredi le Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano.

« Vingt-huit pays africains n'ont pas une seule machine de radiothérapie », a déclaré M. Amano, lors d'un événement commémorant la Journée mondiale contre le cancer, célébrée chaque année le 4 février.

« L'AIEA continuera de travailler dur pour changer cela et améliorer les installations dans d'autres régions du monde où le besoin est aussi grand », a-t-il ajouté.

Au niveau mondial, le cancer est l'une des principales causes de morbidité et de mortalité dans le monde, avec environ 14 millions de nouveaux cas et 8 millions de décès liés au cancer chaque année. Le nombre de nouveaux cas pourrait augmenter d'environ 70% au cours des 20 prochaines années.

Cette année, la célébration de la Journée contre le cancer porte notamment sur l'utilisation de la technologie nucléaire pour la prévention, le diagnostic et le traitement du cancer.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), entre 30 et 50% des cancers peuvent actuellement être évités en évitant les facteurs de risque et en mettant en œuvre des stratégies de prévention vérifiées.

Certains de ces facteurs de risque comprennent la consommation de tabac, y compris les cigarettes et le tabac sans fumée; le surpoids ou l'obésité ; un régime alimentaire avec un faible apport en fruits et légumes ; un manque d'activité physique et la consommation d'alcool; une infection transmise sexuellement par le virus du papillome humain (VPH) ; une infection hépatique ou d'autres infections cancérogènes ; un rayonnement ionisant et ultraviolet ; la pollution de l'air urbain; et la fumée provenant de l'utilisation domestique de combustibles solides.



Autres titres
Inter L’OMS lance une nouvelle initiative pour vaincre les maladies non transmissibles 
Sénégal Le Syndicat autonomes des médecins entre en grève le 20 février prochain 
Tchad Crise sociale: les grévistes suspendent le service minimum dans les hôpitaux 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Inter L’OMS lance une nouvelle initiative pour vaincre les maladies non transmissibles 
Inter Justice sociale : l’OIT appelle à accorder un traitement équitable aux 150 millions de travailleurs migrants 
Inter António Guterres: la multiplication des conflits a aggravé l'insécurité mondiale en 2017 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires