Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Le remaniement ministériel toujours à la Une des quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè de ce vendredi continuent de commenter le remaniement ministériel au sein du gouvernement, avec un accent particulier sur la réunion de prise de contact, la veille, au palais présidentiel.

Le quotidien national Sidwaya rapporte que le nouveau gouvernement Paul Kaba Thiéba III s’est réuni, hier jeudi 1er février 2018, autour du président Roch Marc Christian Kaboré, «avec pour ultime objectif d’accélérer la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES)».

Le journal croit savoir qu’avec ce gouvernement Thiéba III, c’est «le PNDES à la vitesse grand V» et qu’en conséquence l’équipe gouvernementale est déjà en ordre de bataille.

Quant à Le Quotidien, à l’instar d’autres journaux, il présente l’album photo du nouveau gouvernement et renseigne qu’à l’issue de la prise de contact, hier, le PM a donné «les raisons de remaniement».

De son côté, Le Pays, quotidien privé, a publié la réaction de nouveaux ministres et les avis de certains Burkinabè. Dans un commentaire, le confrère se pose la question de savoir: «Va-t-on maintenant passer du diesel au turbo ?».

Evoquant ce remaniement ministériel, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina, parle de «sang neuf pour donner un coup d’accélérateur».

Aujourd’hui au Faso, revenant sur la composition du nouveau gouvernement, titre : «7 à la trappe, 9 nouveaux abonnés à Kosyam (nom du palais présidentiel du Burkina)».

Dans son éditorial intitulé ‘’A brûle-pourpoint’’, le même quotidien privé estime que «Roch a tourné un peu manège».

Selon le commentateur, on aura remarqué que «le grand chambardement» n’a pas eu lieu, mais que l’équipe gouvernementale prend plus de «couleur Mppiste (du MPP, Mouvement du peuple pour le progrès, parti au pouvoir, Ndlr), même si ce n’est pas encore assez ».

Et l’éditorialiste de faire observer qu’il en sera toujours ainsi, soulignant qu’à deux doigts de la présidentielle, « le président Roch Marc Christian Kaboré a tourné manège, mais que c’est sûr que ce n’est qu’une partie de la stratégie».



Autres titres
République Centrafricaine Le programme de réduction de la violence communautaire, facteur de paix et de cohésion à Batangafo 
Nigéria Un journaliste arrêté après la divulgation d’un rapport du chef de la police 
Afrique de l'Ouest Sahel: les dirigeants des agences alimentaires de l’ONU s’engagent à redoubler d’efforts pour réduire la faim 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Production et ventes en hausse à Yaramoko au deuxième trimestre 
Burkina-Faso Le procès du putsch manqué, de nouveau à la une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Sekou SANGARE s’imprègne du projet de soutien au plan régional de lutte et de contrôle des mouches des fruits en Afrique de l’ouest 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires