Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Inter Les souffrances liées à la faim dans les zones de conflit continuent de s'intensifier, selon la FAO et le PAM


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Les-souffrances-liees-a-la-faim-dans-les-zones-de-conflit-continuent-de-s-intensifier,-selon-la-FAO-et-le-PAM

L'insécurité alimentaire dans les pays touchés par un conflit continue de se détériorer, ce qui signifie que les efforts pour apporter une aide alimentaire aux communautés affectées et pour soutenir leurs moyens d'existence demeurent particulièrement vitaux, selon un rapport de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

Ce rapport adressé au Conseil de sécurité de l'ONU couvre 16 pays: l'Afghanistan, le Burundi, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, la Guinée Bissau, Haïti, l'Iraq, le Liban avec les réfugiés syriens, le Libéria, le Mali, la Somalie, le Soudan du Sud, le Soudan, la Syrie, l'Ukraine, le Yémen et la zone transfrontalière du bassin du lac Tchad.

Pour la moitié de ces endroits, l'évaluation menée par la FAO et le PAM indique qu'un quart de la population est confrontée à des niveaux de famine critiques ou d'urgence, conformément au Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC).

Dans les pays où plus du quart de la population est confrontée à une situation de faim aiguë, le document souligne qu'au Yémen, près de 60% de la population est touchée, soit 17 millions de Yéménites. Plus de 4,8 millions de Sud-Soudanais ne sont pas épargnés, soit 45% de la population. 6,5 millions de personnes souffrent d'une faim aiguë en Syrie (33% de la population). La même proportion (33%) est notée au Liban où 1,9 million de personnes sont confrontées à la faim, en raison notamment du grand nombre de réfugiés syriens. Les autres pays mentionnés dans ce document restent, la Centrafrique (26% soit 1,1 million), l'Ukraine (26%, 1,2 million), l'Afghanistan (25%, 7,6 millions) et la Somalie (25%, 3,1 millions).

La sécurité alimentaire essentielle à la paix

Mais selon la FAO et le PAM, ces pays ne sont pourtant pas les seuls à susciter une vive inquiétude. En République démocratique du Congo – où de vives inquiétudes liées à la sécurité alimentaire ont été éclipsées par d'autres crises en Afrique – la situation se détériore rapidement. 11% de la population du pays est maintenant en situation de crise ou a dépassé ce niveau selon l'échelle IPC. A cela s'ajoutent 7,7 millions de personnes confrontées à une situation de faim aiguë.

Au Soudan, 3,8 millions de personnes sont considérées comme ayant atteint le niveau de crise ou l'ayant dépassé selon l'échelle IPC. Elles sont 3,2 millions en Iraq. Dans le bassin du Lac Tchad, elles sont au nombre de 2,9 millions. Au Burundi et en Haïti, elles sont respectivement 1,8 et 1,3 million.

Dans ces 26 pays, il existe un facteur commun compromettant la sécurité alimentaire : les conflits. En effet, selon la dernière évaluation de l'ONU sur la sécurité alimentaire mondiale, l'intensification des conflits est la principale raison derrière la récente résurgence de la faim dans le monde après plusieurs décennies de déclin.

Le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde s'élevait à 815 millions en 2016, contre 777 millions l'année précédente. La majorité des personnes souffrant de la faim (489 millions de personnes) vivent dans des pays touchés par des conflits.



Autres titres
Guinée Grave pénurie d’eau à Sagalé-Lélouma 
Côte D'Ivoire Politique, justice et nécrologie à la Une des journaux ivoiriens 
Sénégal L’actualité politique toujours en exergue 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Inter Le HCR et l'OCDE lancent un plan d'action pour stimuler l'emploi des réfugiés 
Inter L’ONU lance un projet de prévention de l’extrémisme violent en Jordanie, en Libye, au Maroc et en Tunisie 
Inter Les paysans nourrissent le monde sans pour autant avoir droit à l’alimentation, dénonce l’ONU 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires