Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali La presse sous le choc après les dernières attaques terroristes au nord et au centre


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

A L’unanimité, les quotidiens maliens de ce lundi se montrent préoccupés par la situation sécuritaire qui se dégrade dans le nord et le centre du pays.

‘’Carnage à Soumpi : 14 militaires maliens tués dans l’attaque de leur camp,’’ titre en manchette le quotidien privé le Combat.

Un titre que le quotidien le Républicain reprend presque textuellement : ‘’Recrudescence d’attaques terroristes au Mali, Carnage à Soumpi : 14 militaires maliens tués dans l’attaque de leur camp …’’

Ces journaux évoquent aussi l’attaque de dimanche à Ménaka qui coûté la vie à 5 soldats.

Le quotidien l’Indépendant s’intéresse à l’ensemble des attaques survenues dans le nord et centre du pays ces derniers jours.

‘’Les terroristes plongent le Mali dans un gigantesque bain de sang : 45 tués à Boni (Mopti) Soumpi (Tombouctou) et Ménaka en 4 jours,’’ peut-on lire à la une du journal.

Le journal à ses explications à cette flambée subite de la violence : ‘’En réaction aux efforts du gouvernement malien et de la communauté international pour mettre en place la force conjointe du G5 sahel chargée de les neutraliser, les organisations terroristes coalisées semblent avoir opté pour la guerre totale au Mali.’’

D’autres quotidiens soulignent que le président Ibrahim Boubacar Keita s’est rendu ce weekend à Boni pour y présenter ces condoléances aux familles des 26 civils tués jeudi quand leur véhicule a sauté sur une mine.

Allocution du président de la République de retour de Boni : ‘’il est temps que notre front uni national pour le Mali soit enfin à l’œuvre,’’ rapporte le quotidien public l’Essor.

Et quotidien Info-Matin de renchérir sur cette autre phrase du président Ibrahim Boubacar Keita : ‘’personne n’arrêtera le Mali. Personne ne nous fera trembler.’’

Le quotidien l’Indicateur du renouveau aussi traite de cet aspect du sujet.

‘’Attaques de Boni et Soumpi : Menaces contre les ennemis et encouragements pour les FAMa et ses alliés,’’ titre le confrère en parlant de cette prise de parole du président suite à la série d’attaques que le Mali vient de connaitre.

Il rapporte à son tour un extrait de l’intervention du président : ‘’ Le Mali se relèvera et continuera sa marche glorieuse, personne n’arrêtera le Mali… Nous fondons beaucoup d’espoir sur nos Forcées armées de défense qui sont à l’épreuve qui sont armées d’un courage inébranlable avec courage et détermination.''



Autres titres
Inter Le HCR réclame une action plus résolue des États pour mettre fin à l’apatridie 
Maroc Une visite officielle du pape François prévue en mars prochain 
Sénégal Maouloud: prise de dispositions sécuritaires et sanitaires dans les sites et foyers religieux 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Réorganisation administrative du territoire: le Premier Ministre a procédé au lancement de la concertation régionale de Bamako 
Mali Logements sociaux: expulsion des mauvais payeurs 
Mali DDR-Intégration accélérés: les Maliens franchissent une autre étape historique vers la paix 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires