Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Politique, économie et social au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens et hebdomadaires parus ce samedi consacrent de larges commentaires à la nomination de nouveaux ministres, à l'augmentation prévue des pensions de retraite, à la situation économique et financière du Maroc et à la réforme de la Caisse de compensation.

Abordant la nomination de nouveaux ministres, +Maroc Hebdo+ estime que « non bien sûr que ces personnalités manquent de compétence, puisque le bénéfice du temps devra leur être accordé, mais tout compte fait il ne s'agit que d’un remplacement numérique ».

Pourtant, on pourrait croire à un « véritable remaniement », d’autant plus que le chef du gouvernement Saâd Eddine El Otmani a pris près de trois mois pour « trouver ses nouvelles têtes », relève l’hebdomadaire.

+Challenge+ éc rit que les nouveaux ministres « doivent s’inscrire dans une nouvelle culture de gestion », « écouter, faire beaucoup de terrain et pouvoir être habité par l’esprit de l’anticipation ».

Le journal souligne la nécessité pour ces ministres de faire preuve de rationalité pour mener à bien les programmes et les projets relevant de leurs départements.

+Al Alam+ affirme que la décision du gouvernement de relever la pension minimale de retraite de 1.000 à 1.500 DH est d’une importance majeure car la valeur modique de ces pensions ne valorisent pas les milliers de retraités, mais leur imposent au contraire des conditions de vie plus dures.

Le quotidien souligne l’impératif de mener une réforme globale du système de retraite, afin qu’on ne se retrouve pas encore devant les mêmes difficultés irrémédiables, constatant que la réforme paramétrique adoptée actuellement n’a pas permis de trouver la bonne formule pour résoudre cette problématique.

+Assabah+ estime que la situation économique et financière « ne présage rien de bon », « malgré le discours d’apaisement ».

De nombreux indicateurs disponibles dénotent un « proche avenir opaque », obscurci davantage par l’«aventure » de l’adoption d’un nouveau régime de change, explique la publication, reprochant au gouvernement de ne pas avoir présenté des « arguments probants » pour démontrer que cette nouvelle fluctuation du dirham renforcera les réformes structurelles et sectorielles et les grands chantiers, contribuera à la consolidation du processus de l’ouverture de l’économie nationale ou permettra de réaliser le « décollage économique ».

De même, le retard des pluies risquerait de faire baisser la valeur ajoutée du secteur agricole, ce qui affectera en conséquence le taux de croissance et l’emploi, ajoute-t-il.

+Finance news hebdo+ s’attarde sur la réforme de la Caisse de compensation. L’hebdomadaire estime que la réforme de cette Caisse est une certitude confirmée par deux facteurs essentiels. Primo: c’est l’une des recommandations du Fonds monétaire international. Secundo: cette réforme va permettre de soulager les finances publiques et, surtout assurer un soutien ciblé aux populations publiques, qui en ont besoin.



Autres titres
Mali L’ONU appelle à maintenir l’élan dans la mise en œuvre de l’accord de paix 
Burkina-Faso Attaque du Capuccino: trois ans après, le Premier ministre salue la mémoire des victimes 
Côte D'Ivoire UNESCO: Le Bureau Abidjan et la Commission Nationale renforcent leurs liens 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Politique et fiscalité au menu des quotidiens marocains 
Maroc Politique, économie et social au menu des quotidiens marocains 
Maroc Surpopulation dans les classes: des enseignants contractuels au secours 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires