Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Les quotidiens à fond sur les révélations du Procureur sur la tuerie de Boffa


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La sortie, hier, du Procureur de Ziguinchor, Alioune Abdoulaye Sylla, sur le carnage du 06 janvier dernier dans la forêt de Boffa-Bayotte (Sud) ayant fait 14 morts, alimente les quotidiens sénégalais reçus vendredi à APA.

A la Une du Soleil, le Procureur de Ziguinchor affirme que le carnage de Boffa «c’est une attaque planifiée et exécutée». De son côté, le lieutenant-colonel Issa Diack de la Gendarmerie pointe «des preuves tangibles contre les personnes arrêtées».

Sur ce, Sud Quotidien renchérit : «L’attaque a été exécutée par et sous les ordres d’une faction du Mfdc».

Toutes choses qui font dire au Quotidien qu’après l’enquête sur la tuerie de Boffa, «la vérité sort du maquis» avec le Procureur qui accuse le chef d’une faction du Mfdc.

«Tuerie de Boffa-Bayotte : Le commanditaire du massacre arrêté. Le Procureur de Ziguinchor mouille le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc, rébellion)», écrit Vox Populi.

L’As note que «la piste du Mfdc se précise» et cite le Procureur qui affirme que «l’attaque a été planifiée et exécutée par un lieutenant d’une faction».

Ce faisant, EnQuête note que «le Mfdc (est) dans la gueule du bois» et que le Procureur a enfoncé les personnes arrêtées, poussant Libération à faire état de «révélations accablantes».

«Révélations sur une mort suspect-Boffa, les enquêteurs échappent au meurtre», titre L’Observateur, soulignant que Bourouma Sané avait inhalé du «khémé» pour aller succomber dans les locaux de la gendarmerie.

Vox Populi reste en Casamance et renseigne que « des touristes espagnoles braquées et violées», précisant que l’attaque a eu lieu hier après-midi entre le village de Karong et celui de Kataba 2, après Diouloulou.

«En provenance de Kaffountine, le véhicule transportait quatre Espagnols dont 3 femmes. Les assaillants ont emporté plus de 3 millions f cfa, l’Armée lance la traque», explique le journal.

Pendant ce temps, Walfadjri met en exergue la première déclaration du khalife général des mourides et note que «Serigne Mountakha fixe les règles».

Dans Vox Populi, le khalife affirme : «Que les gens prennent le chemin ou s’abstiennent de le prendre, moi, je le prendrai».

«Déclaration du khalife général des mourides-Les vérités de Mountakha», écrit L’Obs, dans lequel journal, le marabout avertit : «Rien ni personne ne pourra me divertir».

Ce journal rend compte du troisième jour du procès de Khalifa Sall et Cie mis en cause dans l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, mais indique que «la défense s’accroche à la nullité de la procédure».

«Troisième jour du procès de Khalifa et Cie : La défense plaide la nullité de la procédure», note Vox Populi.




Autres titres
Maroc Diversité de sujets au menu des quotidiens marocains 
Cameroun Les journaux camerounais en mode diversité 
Bénin Les quotidiens béninois dissèquent la visite de Talon en Norvège et le budget 2019 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Le fichier électoral entretient la polémique dans les quotidiens sénégalais 
Sénégal Politique et économie parmi les sujets à la Une au Sénégal 
Sénégal Une diversité de sujets au menu de la presse sénégalaise 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires