Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Politique et économie au menu des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce vendredi traitent de divers sujets notamment le Sommet de l’UA, la performance du gouvernement, la réforme des centres régionaux d'investissement et le projet de l’Observatoire de la criminalité.

+Al Ayyam+ rapporte que le Roi Mohammed VI serait attendu le 29 janvier, à Addis-Abeba au siège de l’Union africaine, pour participer à un sommet décisif consacré à l’émigration.

La publication indique que ce sera la troisième fois que le royaume participe aux travaux de l’UA depuis son retour dans l’institution panafricaine début 2017.

Selon la publication, la stratégie proposée par le Maroc serait axée autour de trois thématiques: savoir que l’émigration n’est pas un choix, laisser de côté les clichés liés aux migrants et enfin la nécessité d’élaborer une stratégie globale préservant les droits des migrants.

Et de rappeler que ces orientations avaient déjà été déclinées lors de plusieurs discours du Souverain, qui avait affirmé que les intérêts du Maroc étaient ceux de l’Afrique et vice-versa.

+Al Alam+ revient sur la performance du gouvernement. Le journal estime que la conjoncture politique, économique et sociale actuelle est un vrai test pour le gouvernement quant à sa capacité de faire face aux immenses défis auxquels est confronté le Maroc, appelant l’exécutif à saisir cette occasion pour tenir ses obligations inscrites dans son programme, qui représente le vrai contrat établi entre les électeurs et le gouvernement.

Le remaniement ministériel réussi, le gouvernement doit impérativement manifester sa volonté de mobiliser les moyens appropriés afin de répondre aux attentes exigées par "le temps politique, économique et social actuel", propose-t-il.

+Al Ittihad Al Ichtiraki+ aborde la réforme des centres régionaux d’investissement. Le quotidien reproche à ces centres de ne pas avoir pu préparer diligemment la voie administrative et économique pour l’investissement, faisant savoir que ces centres, au lieu de jouer leur rôle de mécanismes incitatifs, constituent un frein au processus d’investissement.

Il estime capital de doter ces Centres d’un statut et des dispositions juridiques qui prennent en compte l’obligation de favoriser les investissements producteurs et la coordination entre les régions.

+L’Economiste+ revient sur l’Observatoire de la criminalité. « Le projet de cet observatoire s’est transformé en piège politique. La preuve: il n’a pas abouti », écrit la publication.

« Pas sûr que cet échec bute sur des contraintes de financements. Il faut regarder du côté de l’incapacité à se discipliner », relève-t-il.

Les stratégies à déployer ont peu de chance de porter leurs fruits si elles ne partent pas de besoins réels, suggère-t-il.



Autres titres
Egypte Shawkan toujours en prison, trois mois après la fin de sa peine 
Inter Aujourd’hui, plus de 40% des jeunes dans le monde n’ont pas d'emploi, ou travaillent tout en étant dans la pauvreté 
Gabon RSF dénonce une “inquiétante érosion de la liberté de la presse” 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc L’inauguration de la LGV en vedette dans les quotidiens marocains 
Maroc Al Boraq, le 1er Train à Grande Vitesse en Afrique est marocain 
Maroc Une visite officielle du pape François prévue en mars prochain 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires