Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique Honneurs à 750 casques bleus mauritaniens déployés à Bambari


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Honneurs-a-750-casques-bleus-mauritaniens-deployes-a-Bambari

Le camp militaire de la MINUSCA à Bambari a servi de cadre, le 19 janvier 2018, à une cérémonie de décoration en l’honneur des 750 casques bleus du deuxième bataillon mauritanien. Ces derniers ont reçu la médaille de la paix des Nations Unies pour leur contribution au retour de la paix en Centrafrique et particulièrement dans la préfecture de la Ouaka où ils ont été déployés depuis janvier 2017.

Le Commandant adjoint de la Force de la MINUSCA, le General Sidiki Traoré, ainsi que de nombreuses autorités administratives et personnalités traditionnelles et religieuses locales de la ville sont venues également témoigner leur reconnaissance aux casques bleus.

Le commandant du bataillon mauritanien, le colonel Cheick Saleck, s’est réjoui de la confiance qui s’est progressivement installée entre le contingent et les populations, toutes communautés confondues. « La bonne collaboration avec les communautés, de même qu’avec les forces de sécurité intérieure (FSI) a grandement facilité le travail de sécurisation effectuée par les casques bleus mauritaniens », s’est félicité le Colonel Saleck.

S’adressant aux récipiendaires, le General Sidiki Traoré a salué le professionnalisme et l’engagement dont ils ont fait preuve dans l’exercice de leur mission dans les régions de la Ouaka et de la Basse-Kotto (Bria). « Vous avez joué un rôle déterminant pour contrer l’avancée de la coalition des groupes armés FPRC-MPC qui menaçait d’envahir Bambari en janvier 2017. Grace à votre prompte action, Bambari a été non seulement préservée de la déstabilisation mais en plus est devenue aujourd’hui une ville sans groupes armés où prévalent la paix et plus de sécurité », a indiqué le commandant adjoint de la Force de la Mission qui n’a pas manqué de saluer la bravoure des sept soldats de ce contingent blessés dans l’exercice de leur mission au service de la paix en Centrafrique.

Présent à Bambari depuis janvier 2017, le deuxième bataillon mauritanien a eu, entre autres, pour mission de veiller à la sécurisation des biens et des personnes et de contribuer à la restauration de l’autorité de l’Etat dans ses zones d’intervention. Mais pour le General Traore, l’action des casques bleus mauritaniens n’a pas été que militaire et est allée bien au-delà de ces tâches traditionnelles : « les consultations médicales gratuites au profit des populations, les kits scolaires offerts aux élèves issus des milieux défavorisés et les équipements sportifs remis à la ligue régionale de football sont autant d’actions civilo-militaires (CIMIC) qui démontrent votre attachement et votre solidarité vis-à-vis des populations locales », a-t-il indiqué avant d’inviter les soldats à « arborer fièrement la médaille des Nations Unies obtenue au prix de leur sueur et de nombreuses privations et symbole de l’excellence du travail qu’ils ont accompli.»

La République Islamique de Mauritanie participe depuis 2016 à l’envoi de troupes en Centrafrique et ce bataillon militaire est le deuxième du genre à intervenir au sein de la MINUSCA dans les régions de la Ouaka et de la Basse Kotto. A l’issue de sa mission prévue pour s’achever au mois de mars 2018, un troisième bataillon mauritanien prendra la relève afin de poursuivre l’œuvre de consolidation de la paix dans la partie centre-Est de la République centrafricaine.

L'AUTEUR
MINUSCA


Autres titres
Mali Près de 400 élèves et étudiants sensibilisés et informés sur les opérations de maintien de la paix à Bamako Près de 400 élèves et étudiants sensibilisés et informés sur les opérations de maintien de 
Mali Tessit (Gao): Des terroristes neutralisés 
Inter António Guterres: la multiplication des conflits a aggravé l'insécurité mondiale en 2017 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique Promotion du salon international du tourisme d’Abidjan (sita 2018) / Côte d’Ivoire Tourisme en tournée en Afrique de l’est : étape du kenya 
Afrique En Afrique, promouvoir la vaccination passe par une meilleure communication (OMS) 
Afrique Ouverture de la 30ème Conférence régionale pour l'Afrique au Soudan 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires