Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal La politique s’impose aux quotidiens sénégalais


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

L’actualité politique, avec les annonces de candidatures ça et là à la présidentielle 2019, est largement traitée par les quotidiens sénégalais parus lundi.

Ainsi, L’As parle-t-il de Serigne Moustapha Sy, guide des Moustarchidines, qui menace : «Si Macky Sall ne libère pas Khalifa Sall, je serai candidat.

Le journal qui précise que l’annonce a été ce week-end à Keur Dieumb situé dans le département de ThièS, lors d’un conclave des Moustarchidines, indique que le marabout a sommé Macky Sall de libérer le député-maire de Dakar, faute de quoi, il va se présenter contre lui à la prochaine présidentielle.


«Serigne Moustapha Sy candidat…si le chef de l’Etat ne fait pas sortir Khalifa Sall de prison», rapporte Vox Populi.

Il ajoute : «Investiture à la présidentielle-Gakou (leader du Grand parti) plonge le 24 mars».

«Présidentielle 2019 : La querelle des égos dans l’opposition», titre Walfadjri.

A propos des candidatures à la présidentielle, Le Quotidien affiche «l’amendement de Moussa Sy (maire des Parcelles, pro-Khalifa)».

«L’opposition doit se ranger derrière le Pati démocratique sénégalais (Pds)», estime Moussa Sy.

La crise au Parti socialiste revient ans EnQuête qui dessine «le plan de Tanor pour conjurer les démons de la division».

Dans son dossier du jour, EnQuête s’intéresse aux banques, assurances et usages et constate des «relations heurtées», expliquant que la défiance des Sénégalais entraîne une sous-bancarisation avec un taux de 18% seulement.

Selon le journal, les sociétés d’assurance sont championnes du dilatoire lorsqu’il s’agit de rembourser les victimes.

Pendant ce temps, Le Soleil annonce Emmanuel Macron à Dakar du 1er au 3 février 2018, et note «Une visite d’Etat pas comme les autres».

Ce faisant, nos confrères précisent que le président français est co-parrain avec Macky Sall de la Conférence de reconstitution des ressources du Partenariat mondial pour l’Education.

«Les présidents centrafricain, burkinabé, malawite, tchadien, ivoirien, gabonais, de la Banque mondiale ont attendus à Dakar. Entretiens, dîner d’Etat au Palais, visites de la Maison du Train Express Régional (TER) et à Saint-Louis sont au menu de la visite de Macron», renseigne Le Soleil.

L’Observateur voyage dans la capitale du Mouridisme, et parle des «nouveaux hommes forts de Touba».

«Bass Abdou Khadre Mbacké garde la voix, Moussa Mbacké Nawel, Jawrigne, Cheikh Abdou Latif Mbacké, héros de l’ombre, Mountaga Guèye, chambellan fidèle, Cheikh Sylla, l’aide de camp», révèle L’Obs.



Autres titres
Togo La presse électronique togolaise fait un focus sur la réaction de Faure Gnassingbé 
Burkina-Faso Justice et nécrologie au menu des journaux burkinabè 
Cameroun L’économie à l’affiche des journaux camerounais 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Exceptionnelle révision des listes électorales dès le 1er mars 
Sénégal Les faits divers et l’affaire Khalifa Sall en exergue 
Sénégal Désenclavement: le tronçon Dinguiraye-Keur Ayip inauguré 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires