Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Economie, santé et sport meublent la Une des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce mardi ont focalisé leurs commentaires sur le paiement numérique, les préparatifs piur lutter contre le virus d’Ebola, l'état du secteur du tourisme national et le CHAN-2018 au Maroc.

+Aujourd’hui Le Maroc+ affirme que le paiement numérique pourrait rapporter gros à une ville comme Casablanca. Le quotidien, qui se base sur les résultats d’une étude menée par Visa et dont les résultats ont été récemment dévoilés, explique que ce mode de paiement pourrait réduire de 4,3% le taux de chômage à Casablanca d’ici 2032. Pour les auteurs de ladite étude, les impacts possibles des paiements numériques sur les indicateurs économiques de la ville de Casablanca, au cours des 15 prochaines années, ne sont pas négligeables.



Car, non seulement ils réduiraient de 4,3% le taux de chômage, mais contribueraient également à une croissance du PIB à raison de 11,5 points de base. Et ce n’est pas tout. La publication indique aussi que les paiements électroniques, effectués par cartes ou via paiements mobiles, pourraient rapporter annuellement près de 900 millions de dollars, soit 8,41 milliards de dirhams, à l'économie de Casablanca.

Le journal poursuit en ajoutant que ce mode de paiement a aussi un impact positif sur la transparence fiscale. Ainsi, l’Etat marocain pourrait économiser jusqu’à 300 millions de dollars grâce à une augmentation sensible des recettes fiscales, sous l’effet d’une meilleure traçabilité des transactions commerciales opérées et grâce à la baisse des coûts liés à la justice pénale…

+Al Ahdath Al Maghribia+ rapporte que le Maroc ne veut rien laisser au hasard et s'apprête à faire face à d’éventuels cas de contamination par le virus Ebola, dès le mois prochain.

Le quotidien affirme que le ministère de l’Intérieur coordonne les actions de lutte contre le virus Ebola. Il a ainsi mobilisé 32 ambulances équipées et confié à la Protection civile la lourde tâche d’intervenir.

En plus des ambulances, dont les équipements ont coûté près de 4 millions de dirhams, le Royaume mobilisera d’autres moyens de riposte, essentiellement des hélicoptères pour évacuer les éventuelles victimes, mais aussi les équipements nécessaires à la détection du virus sur les frontières aériennes, maritimes et terrestres du pays.

+Al Bayane+ revient sur la situation du tourisme local, notamment la destination d’Agadir. Pour le journal, la présente déconvenue dans laquelle plonge le secteur local n’est point une fatalité : plus que jamais, la délivrance est imminente, au bonheur d’un secteur mis à mal, depuis plus d’une décennie.

Plusieurs indicateurs laissent entendre que le redressement pointe à l’horizon, notamment l’entrée en lice des milieux fort influents désireux de reprendre en main de grosses structures hôtelières, précise le quotidien, expliquant que « ce rabattement de ces hautes sphères sur l’hôtellerie dans la première station balnéaire du Royaume est prévu et planifié de main de maitre pour s’accaparer pour de bon tout ce potentiel touristique mal exploité, depuis des lustres ».

Il estime que la remise en marche de la machine de la promotion du produit d’Agadir pourrait être envisagée à travers les grands marchés émetteurs dans les foires de l’industrie du tourisme les plus prestigieuses de la planète.

Au registre sportif, +Assabah+ estime que trouver des supporters pour remplir les stades du CHAN 2018, voilà le cauchemar des organisateurs de cette compétition, organisée pour la première fois dans le royaume. Le match d’ouverture entre le Maroc et la Mauritanie n’était finalement qu’un trompe-l’œil. Car les deux matchs qui lui ont succédé n’ont pas attiré les foules, mettant un peu plus dans l’embarras le comité d’organisation qui désespère de voir se garnir les gradins du CHAN, rapporte le quotidien.

La déception est d’autant plus grande que les organisateurs tablaient sur la présence en moyenne de 10.000 supporters par match. Un résultat loin d’être atteint puisque lors de l’autre confrontation du groupe A, entre le Soudan et la Guinée, pas plus de 2.500 supporters ont regardé le match depuis les gradins. 5.000 supporters ont quant à eux assisté à la rencontre entre la Côte d’Ivoire et la Namibie, pour la plupart des ressortissants de ces deux pays, fait savoir la publication.



Autres titres
Egypte Shawkan toujours en prison, trois mois après la fin de sa peine 
Inter Aujourd’hui, plus de 40% des jeunes dans le monde n’ont pas d'emploi, ou travaillent tout en étant dans la pauvreté 
Gabon RSF dénonce une “inquiétante érosion de la liberté de la presse” 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc L’inauguration de la LGV en vedette dans les quotidiens marocains 
Maroc Al Boraq, le 1er Train à Grande Vitesse en Afrique est marocain 
Maroc Une visite officielle du pape François prévue en mars prochain 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires