Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Niger Communiqué du conseil des ministres du vendredi 12 janvier 2018


Conseils des ministres

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 12 janvier 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.

Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

I. AU TITRE DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE L’ELEVAGE.

Le Conseil des Ministres a examiné et adopté le projet de décret portant adoption du Plan de réforme du Secteur des engrais au Niger.

Le Gouvernement s’est engagé dans un processus de réforme du Secteur des engrais au Niger. Cette réforme s’avère nécessaire du fait de la faible contribution de ce Secteur aux objectifs d’une agriculture forte au Niger.

Ce Plan contribuera à mettre en place un système efficace et durable, capable d’assurer la disponibilité et l’accessibilité d’engrais de qualité dans toutes les régions du Niger. Il vise également à élaborer un cadre opérationnel de la subvention des engrais destinée aux producteurs ciblés.

Le Plan de réforme du Secteur des engrais est axé sur une participation plus dynamique du Secteur privé dans la production, l’importation et la distribution des engrais. Il s’appuie également sur le rôle de régulation de l’Etat dans la promotion d’un Secteur des engrais plus transparent et concurrentiel.

Pour son élaboration, la démarche a consisté en quatre (4) étapes qui sont :

une revue documentaire et la mobilisation d’une expertise nationale et internationale ;
la conduite des études thématiques complémentaires ;
la consultation de toutes les parties prenantes dans les huit (8) régions ;
un atelier national de validation du projet de plan de réforme.

Ce Plan de réforme comprend un cadre institutionnel et règlementaire, un Programme Opérationnel de la subvention et une définition du rôle adapté de la CAIMA.

En effet, une simulation à partir des études, des consultations et de la revue documentaire démontre qu’avec la subvention actuelle et une participation active du Secteur privé, il est possible de toucher plus de producteurs, réduire les prix des engrais et accroître sensiblement les quantités d’engrais utilisés par hectare. La réforme aura pour résultat une meilleure disponibilité et accessibilité des engrais pour les producteurs nigériens. Le bilan alimentaire sera amélioré grâce à une augmentation des rendements agricoles, notamment dans la production vivrière.

La durée de sa mise en œuvre est de cinq (5 ) ans dont une période pilote de deux (2) ans qui fera l’objet d’une évaluation par le Gouvernement.

II. RAPPORT DU COMITE INTERMINISTERIEL SUR LE PROJET DU PLAN D’ACTIONS POUR LA GESTION DE LA CEINTURE VERTE DE NIAMEY.

Le Conseil des Ministres a entendu le Rapport du Comité Interministériel qui fait ressortir une situation très dégradée de la Ceinture Verte de Niamey.

Le Conseil des Ministres a décidé de prendre les mesures idoines en vue de restaurer cette importante infrastructure de l’Etat dans sa vocation première. Aussi, des actions seront entreprises en vue de situer les responsabilités et de sanctionner les coupables.

De même, d’importantes décisions dissuasives sont envisagées pour protéger et préserver la Ceinture Verte de Niamey.

III. MESURES NOMINATIVES.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE.

Après avis du Conseil Supérieur de la Défense Nationale, le Conseil des Ministres a examiné et adopté les nominations aux hautes fonctions militaires ci-après :

Chef d’Etat-major des Armées Adjoint :
Général de Brigade IBRAH BOULAMA ISSA.
Chef d’Etat-major Armée de Terre :
Général de Brigade SIDIKOU ABDOU ISSA.
Chef d’Etat-major Armée de Terre Adjoint :
Général de Brigade OUMAROU NAMATA GAZAMA.
Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale :
Colonel-major SALIFOU WAKASSO.
Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale en Second :
Colonel-major ABDOULKARIMOU HIMA.
L’ordre du jour étant épuisé, Son Excellence Monsieur le Président de la République a levé la séance.

Fait à Niamey, le 12 janvier 2018

Le Secrétaire Général du Gouvernement

ABDOU DANGALADIMA



Autres titres
Bénin Compte rendu du Conseil des ministres du 21 février 2018 
Burkina-Faso Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 février 2018 
Côte D'Ivoire Communiqué du conseil des ministres du mercredi 21 février 2018 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Niger Le Président Issoufou Mahamadou prendra part vendredi à Bruxelles à la Conférence Internationale de Haut Niveau sur le Sahel 
Niger Infrastructures: l’Echangeur "Diori Hamani" opérationnel d’ici le 15 mars 
Niger Démarrage de la vente à moindre coût des céréales 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires