Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Tunisie L'ONU exhorte les autorités tunisiennes à garantir le droit de manifester pacifiquement


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
L-ONU-exhorte-les-autorites-tunisiennes-a-garantir-le-droit-de-manifester-pacifiquement

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a appelé vendredi les autorités tunisiennes à veiller à ce que les personnes qui manifestent ne soient pas arrêtées arbitrairement et à ce que toutes les personnes détenues soient traitées dans le plein respect de leurs droits à une procédure équitable.

Selon la presse, des heurts ont éclaté dans plusieurs villes de Tunisie ces derniers jours en marge d'un mouvement de contestation contre la cherté de la vie qui secoue le pays sept ans après la révolution qui avait emporté le régime de Zine el-Abidine Ben Ali, le 14 janvier 2011.

« Nous suivons de près les manifestations dans toute la Tunisie et la réaction des autorités », a déclaré le porte-parole du HCDH, Rupert Colville, lors d'une conférence de presse à Genève. Il s'est dit inquiet du nombre élevé d'arrestations - 778 personnes depuis lundi, dont environ 200 âgées entre 15 et 20 ans.

« Les autorités doivent veiller à ce que ceux qui exercent leur droit à la liberté d'expression et de réunion pacifique ne soient pas empêchés de le faire. En prévision du 14 janvier, date anniversaire de la révolution de 2011, il est particulièrement important de s'assurer que les manifestants puissent manifester pacifiquement », a-t-il ajouté.

Selon les informations obtenues par le HCDH, il y a eu des pillages, du vandalisme et de la violence, y compris des dégâts causés à des commissariats de police et à des magasins. « Nous appelons tous ceux qui descendent dans la rue à faire preuve de retenue et de calme. Les manifestants pacifiques ne doivent pas être tenus pour responsables ou pénalisés pour les actes de violence commis par d'autres », a dit M. Colville.

Le HCDH a exhorté toutes les parties « à travailler ensemble pour résoudre, dans le plein respect des droits de l'homme, les problèmes économiques et sociaux qui sous-tendent les troubles ».

De son côté, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, se trouvait vendredi en Tunisie, où il devait notamment rencontrer le Président. L'objectif de cette visite est de réaffirmer le soutien des Nations Unies à la population et au gouvernement alors qu'ils continuent de consolider la transition démocratique du pays.



Autres titres
Mauritanie Le HCR se félicite de la délivrance de certificats de naissance aux réfugiés maliens au camp de Mbera 
Au Soudan du Sud, les menaces à la liberté d’expression compromettent les efforts pour une paix durable (ONU) 
Sénégal Circulation interurbaine: vers l’interdiction de rouler la nuit 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Tunisie L'ONU exhorte les autorités tunisiennes à garantir le droit de manifester pacifiquement 
Tunisie 12 000 hectares de terres domaniales occupées anarchiquement dans le viseur de l’Etat 
Tunisie 20 000 hectares de terres domaniales de retour dans le giron de l’Etat 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires