Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique du Nord L’Egypte lance le plus grand projet de traitement d’eau de son histoire d’un coût estimé à près de 4 milliards $


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
L-Egypte-lance-le-plus-grand-projet-de-traitement-d-eau-de-son-histoire-d-un-cout-estime-a-pres-de-4-milliards-$

Le Président égyptien Abdel-Fattah al-Sisi a annoncé lundi que son pays avait entamé la mise en œuvre du plus grand projet de traitement et de dessalement d’eau de son histoire.

D’un cout global estimé à environ 70 milliards de livres égyptiennes (environ 3,96 milliards $), ce mégaprojet vise à assurer un approvisionnement permanent en eau potable à 94,8 millions d’Egyptiens vivant dans le pays.

« L'eau pour l'agriculture et la boisson doit être garantie pour tous les Egyptiens » a déclaré Abdel-Fattah al-Sisi. Ajoutant que, « nous ne permettrons pas qu’une de pénurie d'eau se produise en Egypte. Nous devons non seulement conserver notre part du Nil, mais aussi utiliser notre part au maximum ».

Le Président égyptien faisait ainsi allusion à une éventuelle pénurie d’eau qui pourrait intervenir si l'Éthiopie commençait à stocker de l'eau derrière son grand barrage de la Renaissance construit sur le Nil, sans parvenir à un accord préalable avec l’Egypte.

En effet, alors que l'Ethiopie estime que le barrage de la Renaissance n'affecterait pas la part d'eau revendiquée par l'Egypte sur le Nil, le Caire craint, par contre, que cela entraîne une réduction permanente de son quota en raison de l'évaporation du réservoir. Et malgré des pourparlers qui sont toujours en cours, aucun accord final n’a encore été trouvé sur la question, alors que l’ouvrage est déjà construit à 70%.



Autres titres
Tunisie Les recettes touristiques en hausse de 40,5% sur onze mois en 2018, à 1,2 milliard $ 
Sénégal L’inauguration du Train express régional prévu pour le janvier 2019 
République Centrafricaine La banque mondiale octroie vingt-neuf (29) milliards de fcfa au gouvernement centrafricain dans le cadre du projet « seni sante » 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique du Nord Le Maroc ferme le caquet à l'Algérie lors de la 73 ème Assemblée Générale de l'Organisation des Nations Unies 
Afrique du Nord L'Algérie en proie à une épidémie de choléra 
Afrique du Nord Briefing de Horst Köhler devant le Conseil de Sécurité de l'ONU: "pas de solution au dossier du Sahara marocain sans l'implication de l’Algérie" 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires