Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Enseignement, finances, social et social meublent la Une des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce mercredi consacrent de larges commentaires à la réforme du système éducatif, au rapport de la Cour des comptes sur l'exécution de la loi de finances pour l’année 2016, au régime de retraite et au CHAN-2018.

+Al Alam+ revient sur la réforme du système éducatif. Commentant les propos du gouvernement, qui tente en vain de justifier sa décision de mettre fin à la gratuité de l’enseignement public, la publication estime que l’explication fournie par l’exécutif, indiquant que seuls les ménages aisés vont payer les droits d’inscription dans les cycles secondaire qualifiant et supérieur, « n’est absolument pas probante » , car la prescription des droits d’inscription serait un prélude de l’annulation de la gratuité de l’enseignement public, d’autant plus que les enfants des familles aisées, censées visées par ces droits, ne poursuivent pas leurs études dans le secteur public.


Que cette mesure soit dictée par le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique ou par le gouvernement, « qui s’applique à se soustraire aux dépenses publiques » dans le cadre d’une « grave politique de rigueur », la crise de l’enseignement, extrêmement complexe, ne peut se réduire au problème de financement. La preuve : des dépenses exorbitantes ont été engagées dans le cadre du programme d’urgence, mais sans effet positif sur la situation de notre enseignement, relève-t-il.

+L’Économiste+ commente le rapport de la Cour des comptes sur l’exécution de la loi de finances pour l’année 2016. Le journal affirme que ce rapport met en évidence le désordre régnant sur les dépenses publiques, mais aussi sur les politiques économiques, reprochant au ministère des finances de « semer le désordre dans les comptes au point de loger des salaires dans les investissements ou des cotisations de retraites dans le même sac que les subventions sur le gaz et les fonds contre d’éventuels criquets ».

Il dénonce « beaucoup de désordres pour cacher la réalité, une réalité pourtant moins grave que ce désordre qui met en panne le pays".

+Aujourd’hui le Matroc+ indique que le ministre de l’Economie et des finances a insisté sur l’importance de la poursuite de la mise en œuvre progressive de la réforme paramétrique du régime des pensions civiles. Et d'ajouter que Mohamed Boussaid a lancé l’alarme lors de la 4ème session du conseil d’administration de la Caisse marocaine des retraites, qu’il a présidée.

En dépit de l’importance de cette réforme, elle reste insuffisante pour assurer la pérennité du système. Ainsi, le lancement d’une deuxième phase pour la création du pôle public s'impose. C’est ce qu’a indiqué le grand argentier du royaume qui a également rappelé le contexte historique ayant donné lieu à des engagements contractuels entre l’Etat et la Caisse. Il a, de même, mis en avant les résultats probants de ce mode de gestion qui a renforcé la réforme de planification stratégique adoptée par la CMR.

Le contrat-programme 2018–2020 devrait s’inscrire dans la même logique, puisqu’il vise essentiellement à mettre en place une stratégie de digitalisation, une gestion plus efficace des ressources et l’élargissement de l’étendue des partenariats de la Caisse, afin de permettre une modernisation de ses mécanismes de fonctionnement et de gestion, relève le quotidien.

Au volet sportif, +Al Massae+ rapporte que pour attirer les supporters marocains dans les stades lors du CHAN qui se jouera du 13 janvier au 4 février, la Fédération marocaine de football a décidé de faire gagner aux supporters des tickets pour le Mondial. Ils seront tirés au sort, à raison de deux tickets après chaque match.

Au total, 64 tickets seront remportés par les heureux élus. Une mesure qui vise à inciter les supporters à venir en nombre dans les stades de Casablanca, Tanger, Marrakech et Agadir, en raison du manque d’engouement des supporters qui rechignent à acheter des tickets pour assister à la compétition.

En effet, le Comité d’organisation local de la 5e édition du CHAN a lancé la vente des billets depuis le 6 janvier, simultanément avec la vente en ligne via le portail de la FRMF. Mais les supporters ne se bousculent pas encore au portillon. Une situation qui peut se répercuter sur le financement de la compétition prise en charge également grâce aux contributions du gouvernement marocain, de la CAF et des sponsors.



Autres titres
Sénégal Les quotidiens sénégalais au cœur de l’enquête sur la tuerie de Boffa et les négociations entre Etat et syndicats d’enseignants 
Maroc Le nouveau régime de change fait les choux gras des hebdomadaires et quotidiens marocains 
Burkina-Faso Culture et sport au menu de la presse burkinabè 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Maroc Le nouveau régime de change fait les choux gras des hebdomadaires et quotidiens marocains 
Maroc Economie, politique et sport au menu des quotidiens marocains 
Maroc Diversité de sujets à la Une des quotidiens marocains 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires