Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Social, enseignement et sport au menu des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce lundi consacrent de larges commentaires à la situation de la Caisse marocaine des retraites, à la problématique de la réforme du système éducatif et au CHAN-2018.

« Une Caisse proprement mise au pillage par de hautes hiérarchies administratives s'accordant toutes sortes d’avantages », relève +l’Economiste+.

« Pour l’instant, personne ne parle de sanctionner ce pillage de l’argent public. Personne n’évoque l’idée d’identifier ceux des responsables qui ont signé des promotions-turbo, des intégrations, exonérations fiscales, rachats…Ils ont pourtant apporté leur concours au saccage de cette couverture sociale.

Un seul chiffre : le déficit technique a été multiplié par 5 en trois ans ! On dirait presque que la razzia a été d’autant plus forte qu’on savait le système fragile », explique la publication.

Abordant la problématique de la réforme du système éducatif, notamment les propos du Chef du gouvernement affirmant que seuls les ménages aisés paieraient les droits d’inscription à l’enseignement supérieur, +Al Massae+ réplique que les enfants des familles aisées n’inscrivent pas leurs enfants dans les institutions publiques, mais, afin qu’ils garantissent probablement des diplômes et des emplois, les envoient à l’étranger ou dans les instituts privés avec une mensualité qui dépasse parfois le salaire d’un fonctionnaire.

Le gouvernement, qui s’est empêtré dans l’adoption d’un projet de loi ouvrant la voie à la suppression de la gratuité de l’enseignement public, « semble nous faire avaler l’hameçon » et « insulter l’intelligence » des Marocains, car il obligera la classe moyenne à payer cher le prix de cette réforme, estime le quotidien.

+Assabah+ indique que le débat sur la réforme de l’enseignement a été détourné des vrais défis auxquels est confrontée l’école marocaine. Toutes les critiques ont visé la levée de la gratuité de l’enseignement, alors que le débat aurait dû être porté sur la qualité de l’enseignement à dispenser et l’obligation pour le gouvernement de mettre en œuvre toutes les dispositions de la loi se rapportant à la réforme du système de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, affirme le journal.

Il fallait par exemple obliger le gouvernement à agir de telle sorte que les Marocains puissent recevoir un enseignement de qualité et que les élèves en situation de vulnérabilité, notamment dans les zones rurales, soient en mesure de bénéficier du transport et de fournitures scolaires, suggère-t-il.

Côte sport, +Al Akhbar+ rapporte que le Comité d’organisation du CHAN compte épater les spectateurs en organisant un show inédit pour effacer des mémoires le triste spectacle de la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde des clubs en 2013.

Le quotidien fait savoir que la cérémonie ne durera pas plus de 30 minutes au complexe Mohammed V de Casablanca et comportera des spectacles sons et lumières qui vont intégrer des troupes folkloriques.

Pour réussir un show de bonne qualité et une retransmission des matchs selon des normes modernes, la publication ajoute que l’éclairage des stades de Casablanca et Tanger a été renforcé pour atteindre une puissance maximale.

De son côté, la CAF a exigé de procéder à des tests de l’éclairage et du fonctionnement des stades de Casablanca, Agadir, Marrakech et Tanger. C’est pour cette raison que la Fédération marocaine de football a programmé une rencontre amicale entre le Maroc et le Cameroun le samedi dernier, et le match du Kawkab de Marrakech contre le Wydad demain au grand stade de Marrakech.

Une rencontre qui fera office de répétition grandeur nature du cordon de sécurité chargé de sécuriser les alentours du stade, ainsi que le service du transport qui se chargera d’acheminer les supporters du centre-ville de Marrakech à l’enceinte du stade. Plusieurs observateurs de la CAF seront présents au stade pour assister à l’organisation du match et établir un rapport qui sera adressé à l’instance du football africain.



Autres titres
Cameroun Un vent de malaise s’affiche en couverture des journaux camerounais 
Maroc Enseignement, économie et environnement au menu des quotidiens marocains 
Burkina-Faso Politique, sécurité et médias au menu des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Enseignement, économie et environnement au menu des quotidiens marocains 
Maroc Social, immigration et sport au menu des quotidiens marocains 
Maroc Mais que font des agents des services de renseignement algérien au préside occupé de Sebta? 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires