Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal La polémique sur l’argent de la traque des biens mal acquis toujours en exergue


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens sénégalais parvenus vendredi à APA traite toujours de la polémique sur l’argent recouvré dans le cadre de la traque des biens mal acquis, un débat suscité par une sortie médiatique de l’ex-Premier ministre, Aminata Touré affirmant que 200 milliards f cfa ont été recouvrés.

«Débat des 200 milliards de recouvrement annoncés par l’ancien Pm-Le Gouvernement se démarque de Mimi» et annonce que seuls 152 milliards f cfa sont recouvrés et versés dans les budgets 2012 et 2015, informe L’Observateur.

Parlant de cette polémique sur «le butin de la traque», nos confrères de L’As notent que «le Gouvernement entre dans la danse» et fait état de 152 milliards f cfa, contre 252 milliards annoncés par Mimi Touré.

«Procédures contre l’enrichissement illicite-152,9 milliards f cfa déjà recouvrés», titre le quotidien national Le Soleil qui précise qu’il s’agit d’un «montant évolutif sous réserve du recouvrement de certains biens dont l’évaluation est en cours».

Pour Le Témoin, «le Gouvernement vole au secours de Mimi Touré» et annonce dans un communiqué que 152 milliards f cfa ont fait l’objet de finances rectificatives.

De son côté, Walfadjri recueille la première déclaration de l’ex-procureur de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) depuis son limogeage et note que «Aliou Ndao solde ses comptes».

«La chancellerie viole la loi de façon délibérée. Notre justice traverse une crise profonde à cause du manque d’indépendance du fait de l’exécutif», affirme Aliou Ndao.

Le Témoin reste avec la justice, se focalisant ainsi sur ce colloque national de l’Union des magistrats sénégalais (UMS). «Les magistrats s’étripent sur le Conseil supérieur de la magistrature (CSM)», rapporte le journal.

«Colloque sur la magistrature-L’UMS juge son indépendance», titre EnQuête, dans lequel journal, Souleymane Téliko, président de l’UMS estime qu’ «il faut promouvoir le mérite, l’intégrité et la compétence».

Pour Me Doudou Ndoye, «ce sont les procureurs qui ont le pouvoir et non les juges».

Libération parle de terrorisme et renseigne qu’ «une Sénégalaise est dans les rangs de Boko Haram».

A sa Une, Le Quotidien parle de l’élection comme président de la République de l’ancien footballeur libérien, et note : «Weah galon d’or».




Autres titres
Sénégal Agence de presse sénégalaise: et le service minimum continue 
Maroc Economie, santé et sport meublent la Une des quotidiens marocains 
Mali G5 sahel et politique interne au menu des quotidiens maliens 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Sénégal Agence de presse sénégalaise: et le service minimum continue 
Sénégal Politique et justice à la une des quotidiens sénégalais 
Sénégal La traque des tueurs de Boffa et la politique dominent la Une des quotidiens sénégalais 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires