Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal L’anniversaire du décès de Senghor et l’affaire Khalifa Sall font les choux gras des quotidiens


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La célébration, hier, du 16ème anniversaire du décès du président Léopold Sédar Senghor, et Khalifa Sall, maire de Dakar, dont le procès pour malversations financières a été renvoyé au 03 janvier 2018, se partagent la Une des quotidiens sénégalais parus jeudi.

Dans L’Observateur, Ousmane Tanor Dieng, Sg du Parti socialiste (Ps, mouvance présidentielle), affirme que «Macky Sall est en train de réaliser ce que Senghor avait comme vision…».

Pour L’As, «Khalifa Sall a hanté le sommeil de la commémoration» du 16ème anniversaire du décès du président-poète.

«16 ans après sa disparition-Les Socialistes se disputent l’héritage de Senghor», titre Walfadjri, soulignant que pour plaire à Macky, Tanor et Cie le comparent au président-poète.

«Il faut prendre la peine de lire Senghor», recommande Tanor Dieng dans Sud Quotidien.

Pendant ce temps, Le Quotidien anticipe l’exclusion annoncée de Khalifa Sall et Cie ce samedi et fait état de «cadeau de Noël de Tanor».

De son côté, Le Témoin consacre sa Une aux «chiffres qui tuent du député Cheikh Seck». Selon ce dernier, le Ps a 136 coordinations et 14 Unions régionales.

«Aucune région sur 14 n’est avec Khalifa Sall. Aucun département sur 45 n’est avec lui. Sur 136 coordinations, 117 sont avec Tanor. A Dakar, sur 19 maires d’arrondissement, seuls sept sont avec Khalifa», argumente le député socialiste.

Libération revient sur l’affaire de la Caisse d’avance de la ville de Dakar et informe que «Khalifa Sall ne veut pas d’un procès».

Selon le journal, dans une requête transmise à la Chambre d’accusation, le maire de Dakar demande l’annulation de toute la procédure.

Toutes choses qui font dire à L’Observateur que «Khalifa Sall demande l’annulation de son procès».

L’As nous apprend que «la corruption fait perdre 118 milliards f cfa au Sénégal», s’appuyant ainsi sur une étude de l’OFNAC et du Pnud.

Dans son dossier du jour, EnQuête traite du trafic de faux billets de banque au Sénégal et le compare à «une chanson nationale».

«Le rappeur Ngaaka Blindé, le dernier d’une longue liste de célébrités citées dans une affaire de faux billets. Le président Macky Sall pour un durcissement des peines», rapporte EnQuête.

Le Soleil parle de coopération avec «l’axe Dakar-Doha (qui) se renforce», avec la visite au Sénégal de l’Emir du Qatar, Cheikh Tamim Ibn Hamad Al-Thani.

Ce faisant, nos confrères informent que Dakar et Doha ont signé deux protocoles d’entente et un accord.



Autres titres
Burkina-Faso Le retrait des enfants et de femmes de la rue intéresse la presse en ligne burkinabè 
Maroc Enseignement, social et immigration au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Togo La politique s’offre la une de la presse électronique togolaise 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Le soutien de Tivaouane à Macky Sall à la Une des quotidiens sénégalais 
Sénégal Le Communiqué du Conseil des ministres du 19 septembre 2018 
Sénégal La politique en vedette dans la presse sénégalaise 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires