Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique du Sud Plus de 20 millions $ de deniers publics destinés aux funérailles de Nelson Mandela détournés


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Plus-de-20-millions-$-de-deniers-publics-destines-aux-funerailles-de-Nelson-Mandela-detournes

Affligeant ! Inconcevable ! Indigne ! Consterné ! Les qualificatifs fusent de toute part depuis que l'organisme national de lutte contre la corruption, a révélé la semaine dernière, des malversations dans l’organisation des cérémonies d’inhumation de Nelson Mandela, icône nationale et mondiale de la lutte pour l’égalité des peuples.

L’organisme anti-corruption du pays estime à plus de 300 millions de rands (22 millions $), les deniers publics gaspillés, du moins si on s’en tient aux documents comptables.

Si aucun responsable n’a encore été directement indexé, les mis en cause sont accusés d’avoir gonflé les factures et attribué frauduleusement et dans une opacité totale des contrats dans le cadre des préparatifs des funérailles de « Madiba ».

Dans le clan Mandela, c’est l’indignation et la consternation. «Nous découvrons avec incrédulité que pendant que nous, la famille, la nation et le reste du monde pleurions la perte de notre aîné, icône, leader et homme d'Etat, certains auraient manœuvré pour en profiter financièrement en siphonnant des fonds sans vergogne.», tonne l'aîné des petits-fils de Mandela, Mandla avant de vitupérer : «Les coupables doivent subir les foudres de la justice.»

Décédé le 5 décembre 2013 à l’âge de 95 ans, Nelson Mandela a reçu des honneurs nationaux et mondiaux. Depuis, l’opposition sud-africaine n’a cessé d’alerter sur de potentielles mauvaises utilisations des ressources engagées dans le cadre des cérémonies. Les dernières révélations donnent bien l’eau à la bouche de ces derniers.

Fiacre E. Kakpo



Autres titres
Ghana Le gouvernement alloue plus de 100 millions $ pour la construction de routes dans la région Ashanti 
Sénégal Tabaski 2018: le marché sénégalais attend 350000 moutons de la Mauritanie 
Côte D'Ivoire Lutte contre la vie chère: le Ministre en charge du Commerce annonce le début de la deuxième période nationale des soldes 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique du Sud Santé publique : de la nécessité de réduire la nocivité du tabac 
Afrique du Sud Johannesburg: la réduction de la nocivité du tabac au cœur d'un atelier de journalistes africains 
Afrique du Sud Le chômage grimpe à 27,2 % au deuxième trimestre 2018 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires