Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Droits de l’Homme et migration s’imposent à la Une des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce vendredi se focalisent sur le Plan d'action national en matière de démocratie et des droits de l’Homme et la politique migratoire du Maroc.

+Al Ittihad Al ichtiraki+ revient sur le Plan d’action national en matière de démocratie et des droits de l’Homme, dont la cérémonie de lancement a été présidée mercredi par le ministre d’État chargé des droits de l’Homme, Mustapha Ramid, en présence du chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani.

Le journal indique que le lancement de ce plan a été une des revendications fondamentales des Organisations des droits de l’Homme, des acteurs civils et de nombreuses organisations politiques, notamment l’USFP, qui a insisté sur l’inscription de ce plan dans le projet du gouvernement, lequel a prévu d’adopter une politique gouvernementale intégrée dans le domaine des droits de l’homme, selon une planification stratégique participative, et l’actualisation, à partir de 2018, du Plan d’action national dans le domaine de la démocratie et des droits de l’Homme.

Pour que ce plan puisse atteindre les résultats escomptés, la publication souligne la nécessité d’entreprendre une campagne sensibilisation sur ses mesures et ses domaines, d’associer la société civile, les partis, les collectivités territoriales et les fonctionnaires chargés d’exécuter la loi, et d’insérer des mesures préconisant le lancement de débats de société sur plusieurs points de désaccord, dont l’abolition de la peine de mort, la convention 87 de l’Organisation internationale du travail, l’avortement et certains articles du Code de la famille, entre autres.

+L’Economiste+ revient sur la politique migratoire du Maroc. Abordant le sujet des migrants subsahariens, le journal affirme que la moitié préférerait rester au Maroc, alors que la rétention de ces migrants pour le compte de l’Europe coûte cher.

« Bruxelles promet des aides, qui viennent rarement », dénonce-t-il, soulignant l’impératif d’ « agir au plus vite avant que tout ne se transforme en son contraire ».

+Le Matin+ rapporte que de nombreuses mesures ont été prises en vue de lutter contre les effets de la vague de froid qui sévit actuellement dans plusieurs régions du Royaume, dont la mise en place de commissions provinciales visant à désenclaver les zones affectées.

En application du Plan national de lutte contre les effets de la vague de froid, les autorités locales ont procédé au recensement des sans-abris dans l'ensemble des régions du Royaume en vue de leur trouver un refuge sûr, a indiqué le Chef de gouvernement Saadeddine El Othmani, cité par le quotidien.

Une opération de distribution de denrées alimentaires dans les zones à risque sera bientôt lancée, a annoncé le Chef du gouvernement, notant que 26.000 rations alimentaires ainsi que des couvertures seront distribuées aux familles dans les douars enclavés. De même, l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) a été chargée de rétablir les communications dans les zones affectées, a-t-il ajouté, faisant savoir que tous les moyens financiers ont été mobilisés pour assurer la communication via satellite en cas d'isolement.

+Libération+ s’intéresse au Sommet des présidents des conseils parlementaires arabes, tenu hier jeudi au siège du Parlement marocain à Rabat dans le cadre d'une session extraordinaire de l'Union interparlementaire arabe (UIPA) consacrée aux derniers développements du conflit israélo-palestinien et notamment à la décision de l'administration américaine de transférer son ambassade à Al-Qods Al-Charif et à la position à prendre en vue de faire face aux défis auxquels la cause palestinienne se trouve confrontée en cette difficile conjoncture.

« C’est une décision qui saborde les efforts de paix et qui vise à enterrer la solution des deux Etats. C’est une décision qui va à l’encontre du droit, de la raison, de la logique, de l’histoire et de l’avenir. C’est une décision qui porte atteinte aux droits inaliénables et légitimes du peuple palestinien dans ses composantes musulmane et chrétienne, à la Nation arabe et à la Oumma islamique toute entière. C’est une décision dictée par un sentiment de toute puissance et non pas par la force du droit. C’est une décision qui augure d’une lutte politique et diplomatique dont personne ne peut augurer de la portée et qui ne garantit absolument pas la paix comme les Etats-Unis le prétendent », a souligné le président de la Chambre des représentants du Maroc, Habib El Malki, cité par le quotidien.

« Cette décision, dont les conséquences sont incalculables, est dangereuse non pas parce qu’elle permet aux Israéliens d’avoir les mains libres pour spolier les terres palestiniennes et poursuivre leur politique de colonisation, mais c’est aussi une décision qui veut briser le rêve des Palestiniens et les priver de leur droit à créer leur Etat national indépendant avec Al-Qods Al-Charif comme capitale », a-t-il expliqué.

Et d’ajouter: « Cela signifie tout simplement que les Etats-Unis d’Amérique ne sont plus aptes, à compter du jour de leur prise de cette décision, à être les garants des négociations entre les parties en conflit et des conditions de la paix ».



Autres titres
Sénégal Mondial de foot et révision du code électoral se partagent la une des journaux sénégalais 
Côte D'Ivoire L’après Bureau politique du PDCI fait la Une des journaux ivoiriens 
Cameroun Crise anglophone, politique et diplomatie s’imposent dans les journaux camerounais 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Politique, économie et social au menu des quotidiens marocains 
Maroc Economie, justice et sport au menu des quotidiens marocains 
Maroc Sport et politique au menu des hebdomadaires marocains 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires