Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Norbert Zongo, politique et éducation au menu des quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè de ce mercredi traitent de divers sujets dont la politique et l’éducation, sans oublier la société, avec la commémoration, ce jour, du 19e anniversaire de l’assassinat du journaliste d’investigation Norbert Zongo.

« 19e anniversaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo: Une journée de devoir de mémoire et d’hommage initiée», titre le journal Le Quotidien qui renseigne que dans le cadre de la commémoration du 19e anniversaire de l’assassinat du journaliste émérite Norbert Zongo, une coalition de la société civile a animé une conférence de presse, hier mardi à Ouagadougou.

Selon le journal, il a été question de présenter les actions qui seront menées dans le cadre de la première édition de la journée de devoir de mémoire et d’hommage à Norbert Zongo.

A ce sujet, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, mentionne que l’honneur revient à la ville natale de Norbert Zongo, Koudougou d’accueillir la 1ere édition de la journée de devoir et d’hommage.

Le même journal arbore à sa Une, cette interrogation: «La lampe va-t-elle bientôt s’éteindre ?».

Pour sa part, Aujourd’hui au Faso, autre quotidien privé, consacre son éditorial à cette actualité, se demandant: «Dossier Norbert Zongo : Que faut-il attendre de l’audition de François (Compaoré, principal inculpé) aujourd’hui ?».

L’éditorialiste du journal rappelle que l’ironie du sort fait que c’est ce 13 décembre 2017 que le juge français procédera à la première audition de François Compaoré, contre qui un mandat d’arrêt international a été lancé.

Le confrère souligne que le fait que la Burkina Faso ne puisse pas garantir des conditions idéales d’un procès équitable peut plomber l’hypothèse de l’extradition du frère cadet de l’ancien président Blaise Compaoré.

En politique, le quotidien national Sidwaya revient sur la célébration du 11 décembre (fête nationale du Burkina Faso), informant que la région du Centre-sud prend le relais pour 2018, après la région du Sud-ouest qui a abrité les festivités de 2017.

De son côté, Aujourd’hui au Faso fait observer dans sa rubrique ‘’News du jour’’ que «le flambeau du 11 décembre (a été) refoulé à Pô, dans la province du Nahouri».

Le Quotidien quant à lui, évoque la situation au ministère de l’Education nationale, titrant: «Suspension des évaluations dans les établissements scolaires publics: les élèves entre inquiétudes et colère contre les autorités».



Autres titres
Sénégal Agence de presse sénégalaise: et le service minimum continue 
Maroc Economie, santé et sport meublent la Une des quotidiens marocains 
Mali G5 sahel et politique interne au menu des quotidiens maliens 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Politique, économie et terrorisme se partagent la Une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Politique, sécurité et éducation au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Foire Made in Burkina: encourager la consommation locale 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires