Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal L’affaire Khalifa Sall toujours en exergue


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La presse quotidienne sénégalaise reçue lundi à APA traite toujours de l’affaire Khalifa Sall et Cie, mis en cause dans la gestion de la caisse d’avance de la ville de Dakar, et dont le procès s’ouvre ce 14 décembre 2017.

A la Une de Sud Quotidien, Moussa Tine, président de l’Alliance démocratique Pencoo et membre de la coalition Mankoo Taxawu Sénégal parle du procès du maire de Dakar et estime qu’ «on cherche à rendre Khalifa Sall inéligible».

«Khalifa Sall-Chronique d’un enterrement annoncé», renchérit Le Témoin, dans lequel journal, le député libéral Me Amadou Sall indique : «Notre conviction est que Khalifa Sall n’aura pas droit à un procès équitable».

Dans L’Observateur, Me El Hadj Diouf affirme que «dans l’affaire Khalifa Sall tout est nul».

En attendant le procès, Libération affiche les «aveux sur PV d’instruction» dans l’affaire de la gestion de la caisse d’avance de la ville de Dakar.

Le journal donne la parole à Fatou Traoré, assistante du DAF qui témoigne : «Yaya Bodian est venu me demander de lui prêter l’entête du GIE de mon frère pour justifier la caisse d’avance».

L’accusé répond : «Je remplissais les factures en y mettant du riz et du mil. Ensuite, je les présentais à Fatou Traoré pour signature et apposition du cachet du GIE. Non, il n’y a jamais eu de livraison de mil ou de riz. Je n’étais pas conscient d’être entrain de commettre du faux».

Le Soleil sort de ce cadre et parle des relations entre le Sénégal et le Japon, «un exemple de coopération multiforme et dynamique».

Quatre jours après l’inauguration de l’AIBD, L’Observateur présente «le fret (comme) un boulet», soulignant que les compagnies Lufthansa et Dhl boycottent et débarquent leur fret à Praia (Cap-Vert).

«La société koweitienne (NAS) qui devait prendre en charge le cargo terminal a plié bagages», renseigne L’Obs.

Parlant de la présidence du dialogue politique, Le Quotidien note : «Aly Ngouille Ndiaye écarté-Macky Bâ une nouvelle carte».

Selon nos confrères, Saïdou Nourou Ba préside le Comité de concertation sur le processus électoral.

De son côté, L’As insiste sur le rapatriement des Sénégalais de Libye et informe qu’ «une mafia se sucre sur le dos des migrants». Il souligne que les intermédiaires exigent 150 euros ou rien.

«Menaces, Sit-in, grèves…Surchauffe du front social. Les syndicats de l’élémentaire et du moyen secondaire en ordre de bataille. Le Saes a déjà observé un mot d’ordre de 48 heures, les 7 et 8 décembre. Asas/Sustas-Sudtm/And Guesseum se préparent à secouer le Gouvernement», détaille EnQuête.




Autres titres
Guinée Délestages: les populations de l’axe Nongo Lambayi dans les rues 
Côte D'Ivoire Hadj 2018: formation des pèlerins aux consignes et directives en vigueur 
Burkina-Faso Education et politique au menu des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal L’adoption du parrainage s’impose aux quotidiens sénégalais 
Sénégal La révolte contre le parrainage fait les choux gras des quotidiens sénégalais 
Sénégal Les quotidiens sénégalais à fond sur la « veillée d’armes » autour du parrainage 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires