Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Nigéria Accord entre le Nigeria, la Suisse et la Banque mondiale pour la restitution de 321 millions $ détournés par l’ex-président Sani Abacha


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Accord-entre-le-Nigeria,-la-Suisse-et-la-Banque-mondiale-pour-la-restitution-de-321-millions-$-detournes-par-l-ex-president-Sani-Abacha

La Suisse va restituer au Nigeria, 321 millions $ issus de biens patrimoniaux acquis illégalement par l'ancien dictateur du pays Sani Abacha (photo). Des représentants des deux Etats ainsi que de la Banque mondiale ont signé lundi à Washington un accord tripartite à cet effet, indique un communiqué du Conseil fédéral suisse.

« Conformément à sa politique en matière de restitution de biens patrimoniaux acquis illégalement, la Suisse a passé un accord avec le Nigéria et la Banque mondiale sur la restitution de près de 321 millions de dollars américains au profit du peuple nigérian », précise le communiqué.

« La restitution des fonds au Nigéria est une étape concrète en vue de la réalisation de l’Agenda 2030 pour le développement durable et peut constituer, sur la scène internationale, un bon exemple pour d’autres cas de restitution à venir » fait remarquer le communiqué.

A noter que les fonds, initialement bloqués au Luxembourg, avaient été rapatriés et confisqués par la Suisse dans le cadre d’une procédure pénale menée par le ministère public genevois contre Abba Abacha. Le Conseil fédéral avait, pour ce faire, approuvé la signature de l'accord lors de sa séance du vendredi 1er décembre 2017.

Déjà, en mars 2016, la Suisse et la Nigeria avaient signé une lettre d'intention visant à la restitution de ces biens détournés. A cette époque, le ministre suisse des affaires étrangères, Didier Burkhalter, avait assuré que « la lutte contre la corruption (était) une des priorités de la Suisse ».

Pour rappel, Sani Abacha, au pouvoir de 1993 à sa mort, en 1998, est accusé d'avoir détourné au total 2,2 milliards $ de la Banque centrale du Nigéria.

Au total, la Suisse a restitué plus d’un milliard $ au Nigeria dans le cadre de l’affaire Sani Abacha. La plus grosse tranche, de 461 millions $, avait été restituée en 2005.



Autres titres
Burkina-Faso Renforcement du secteur privé dans la gouvernance démocratique en Afrique: le Burkina Faso ouvre la conférence « Gouvernance, Démocratie et Affaires » 
Lutte contre la polio: Bill et Melinda Gates s’engagent à rembourser au Japon la dette du Nigeria 
Inter Forte croissance du tourisme mondial en 2017, selon l'OMT 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Nigéria L'épidémie de choléra contenue avec succès dans l'Etat de Borno– OMS 
Nigéria Pour la première fois depuis 8 ans, la faim régresse (FAO) 
Nigéria La Côte d’Ivoire succède au Bénin à la tête de la Commission de la CEDEAO pour quatre ans 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires