Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique L'Afrique est le dépotoir de 40% des faux médicaments dans le monde


Santé

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
L-Afrique-est-le-depotoir-de-40%-des-faux-medicaments-dans-le-monde

Une nouvelle étude de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) révèle qu’un médicament sur dix envoyés dans les pays en développement, est soit en deçà des normes, soit complètement falsifié.

Selon le rapport, 42% des 1 500 faux médicaments détectés, ont été repérés sur le continent africain. Pour l’organisation, ces quelque 1 500 cas, ne représentent que la partie visible de l’iceberg.

Le fait que l’entrée de ces produits pharmaceutiques sur le territoire africain soit, de façon générale, financée par les ministères de tutelle à travers les budgets nationaux, est encore plus inquiétant.

Les médicaments répertoriés à l’issue de l’enquête sont entre autres des antibiotiques ou des traitements antipaludéens, sur un continent où la première cause de mortalité est le paludisme.

Selon l’Ecole d'hygiène et de médecine tropicale de Londres, chaque année en Afrique subsaharienne, 116 000 décès sont causés par de faux médicaments antipaludiques.

Le coût de ces faux médicaments est d'environ 38,5 millions de dollars pour les patients et les ministères de la santé.

Selon les spécialistes, le traitement d’une maladie avec les médicaments contrefaits, peut renforcer la résistance des bactéries, ce qui les rend encore plus dangereuses. La résistance antimicrobienne pourrait causer 10 millions de morts supplémentaires, d'ici 2050, et coûter 100 trillions de dollars au système de santé mondial, selon un rapport de la pharmacopée américaine (USP).

Fiacre E. Kakpo



Autres titres
Inter Jusqu'à 650.000 personnes meurent chaque année de maladies respiratoires liées à la grippe saisonnière, selon l’OMS 
Inter La moitié de la population de la planète n'a pas accès aux services de santé essentiels (OMS et Banque mondiale) 
Inter L'Assemblée générale proclame le 12 décembre Journée de la couverture sanitaire universelle 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Afrique Le Nigeria va restaurer 4 millions d’hectares de terres forestières dégradées 
Afrique Toujours pas d'accès aux réseaux sociaux dans les parties anglophones du Cameroun, malgré le retour de l'internet 
Afrique Le HCR cherche des places d'accueil pour 1.300 réfugiés vulnérables en Libye 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires