Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Les quotidiens maliens émus après la vente aux enchères de migrants subsahariens en Libye


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens maliens de ce lundi s’intéressent principalement à la vente aux enchères de migrants subsahariens en Libye.

‘’Migration : Des Maliens parmi les migrants africains vendus aux enchères en Libye,’’ titre le quotidien privé l’Indicateur du renouveau.

Le journal indique que l’affaire a provoqué une réunion des membres de l’association malienne des expulsés ce weekend.

D’après le journal, les images de la télévision américaine CNN sur cette vente aux enchères sont des preuves irréfutables et ‘’les autorités maliennes doivent prendre toutes les dispositions nécessaires pour faire cesser cette pratique et rapatrier les migrants maliens qui seraient vendus lors de cette regrettable épreuve.’’

‘’ Indignation à Bamako contre l’esclavage en Libye : Non à la discrimination et au marchandage des migrants subsahariens en Libye’’, titre pour sa part le Républicain, autre quotidien privé.

Le journal explique : ‘’ Après le refus du Gouvernorat de Bamako d’autoriser un sit -in devant l’Ambassade de la Libye sous prétexte d’état d’urgence, l’artiste reggae man Ticken Jah Fakoly, l’Association Malienne des Expulsés (AME) et le Mouvement Trop c’est Trop étaient face à la presse, le samedi 18 novembre 2017 au Club Libre à Niamakoro Cité Unicef. Objectifs : Dire non à la discrimination et au marchandage des migrants subsahariens en Libye mais aussi appeler les dirigeants africains à poser des actes concrets plutôt que de se limiter au discours.’’

Dans un tout autre registre le quotidien public l’Essor parle économie.

Le journal nous apprend l’ouverture ce weekend, par le président IBK, du salon international de l’artisanat du Mali. ‘’1000 exposants dont 200 venus des pays comme le Burkina, le Togo, la Mauritanie et le Maroc en tant qu’invité d’honneur prennent pas à ce rendez-vous qui reste en cours jusqu’au 26 novembre.’’

Les autres sujets traités par les quotidiens traitent de faits divers avec le quotidien l’Indépendant qui parle d’une affaire de rapt : ‘’enlevé brutalement à son domicile dans la nuit de jeudi à vendredi à Niono, le président du tribunal Soungalo Koné toujours aux mains de ses ravisseurs.’’

Le journal poursuit : ‘’le gouvernement instruit au procureur d’ouvrir une enquête judiciaire et se dit déterminé à retrouver le magistrat sain et sauf.’’

Cet enlèvement fait craindre d’autres d’après le journal :’’les commandants de brigades de la gendarmerie de Nara, Niono et le sous-préfet de Sokolo dans le collimateur des terroristes’’

La catégorie Développement humain reste celle qui réalise à la fois le meilleur score et le progrès le plus marqué sur la décennie, grâce au progrès conjoint de ses trois composantes : Protection sociale, Enseignement et Santé. Toutefois ce progrès fléchit sur la seconde moitié de la période.
De façon particulièrement préoccupante sur un continent où 41 % de la population a moins de 15 ans, la composante Enseignement marque presque l’arrêt. Le déclin accéléré de l'indicateur Services éducatifs sur les cinq dernières années reflète la sensible détérioration de l’opinion des citoyens africains sur la manière dont leurs gouvernements répondent aux besoins en la matière.
La catégorie Développement économique durable est celle qui progresse le plus lentement, tant sur l’ensemble de la décennie que sur les cinq dernières années, même si la tendance se redresse depuis 2014. Sur la deuxième moitié de la décennie, 22 pays soit enregistrent un fléchissement de leur progression, comme Maurice et le Rwanda, soit basculent même vers le déclin, comme l’Angola.

C’est la composante Infrastructures qui tire vers le haut la performance globale du continent, parvenant même à accélérer son rythme de progression dans la seconde partie de la décennie, même si l’indicateur Infrastructures électriques continue de se détériorer. En revanche, la composante Secteur rural enregistre une détérioration préoccupante sur les cinq dernières années, qui pourrait menacer les progrès réalisés au cours de la décennie dans un domaine clé pour la croissance du continent. Il reste que 16 pays (représentant 51 % de la population du continent et 54 % de son PIB) réussissent néanmoins à accélérer leur rythme de progression au niveau de la catégorie Développement économique durable.

La catégorie Participation et droits humains est la seule à enregistrer une accélération marginale de sa progression sur la seconde moitié de la décennie. Cette évolution générale encourageante masque néanmoins des trajectoires qui appellent la vigilance dans certains pays et pour certaines composantes de cette dimension de la gouvernance. Dix-huit pays ont soit ralenti leur rythme de progression (notamment le Congo, le Gabon, le Nigeria, le Rwanda, le Togo et l’Ouganda), soit même régressé sur les cinq dernières années (notamment l'Égypte). La progression continentale résulte principalement de l'accélération des progrès en termes de Participation, elle-même tirée par l’amélioration de l’indicateur Élections libres et transparentes dans une majorité de pays. En revanche, l’indicateur Participation à la vie politique enregistre en moyenne un léger recul sur les cinq dernières années, susceptible d’inverser à terme les progrès réalisés lors de la décennie, alors qu’en outre la détérioration décennale de l’indicateur Participation de la société civile s’accélère sur les cinq dernières années.

De manière plus positive, le rythme de la détérioration en Sécurité et État de droit observée au cours des dix dernières années ralentit sur la seconde moitié de la décennie. Cette évolution résulte principalement du ralentissement de la détérioration de la composante Sécurité individuelle (même si certains indicateurs comme Crime ou Violence politique continuent d’enregistrer des trajectoires négatives inquiétantes), ainsi que par l’apparition d’un progrès de la dimension État de droit au cours de la seconde moitié de la décennie. Néanmoins, la dimension Redevabilité, pourtant à un niveau encore très faible, ne progresse plus que de façon ralentie en seconde partie de période. Surtout, de façon préoccupante, la détérioration de la dimension Sécurité nationale empire sur les cinq dernières années, à un rythme plus de deux fois supérieur à celui de l’ensemble de la décennie. Sur l’ensemble de la catégorie Sécurité et Règle de droit, la détérioration s’accélère sur les cinq dernières années pour 15 pays, sans surprise pour certains pays comme le Burundi et la Libye, mais aussi et de manière plus préoccupante au Cameroun et au Mozambique, tandis que certains pays comme l'Angola et Maurice, tout en conservant une trajectoire décennale positive, basculent vers la dégradation en seconde partie de période.

Mo Ibrahim, fondateur et président de la Fondation Mo Ibrahim, a déclaré : « L’Indice 2017 montre que la gouvernance globale continue de progresser sur le continent africain. C’est une bonne nouvelle. Néanmoins, le ralentissement, voire parfois le recul, dans de nombreux pays, et dans certains domaines clés de gouvernance, appelle une vigilance renforcée et la poursuite de nos efforts. Sinon, nous pourrions voir s'évanouir les progrès obtenus jusqu'ici. »



Autres titres
Sénégal Mouvement de débrayage à l'aéroport international Blaise Diagne 
Côte D'Ivoire 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats 
Côte D'Ivoire Violences basées sur le genre: plus de 300 cas de violences conjugales à Abobo (WANEP-CI) 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Mali Sécurité et la justice au menu des journaux 
Mali Incendie du marché rose: le cœur de Bamako en cendres 
Mali Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 13 décembre 2017 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires