Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Guinée La presse électronique jubile pour la levée des 14,6 milliards de dollars à Paris


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La levée des 14,6 milliards de dollars à Paris pour financer les projets phares du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) de la Guinée pour la période allant de 2016 à 2020, est largement commentée, ce vendredi, dans la presse électronique guinéenne.

« France : la belle moisson d’Alpha Condé à Paris », titre, en une, Africaguinée.

Le gouvernement guinéen peut tirer un ouf de soulagement. En quête de fonds à Paris pour financer les projets phares de son Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020, il a récolté plus de 20 milliards de dollars d’engagements alors que le budget total du PNDES est de 14,6 milliards de dollars », a rapporté le journal.

« Financement du Plan National de Développement Economique et Social : levée de plus de 20 milliards de dollars à Paris », annonce Mosaiqueguinée.

« Le gouvernement de la République de Guinée, en réunion à Paris, dans le cadre de son Groupe consultatif, a récolté plus de 20 milliards de dollars d’engagements visant à soutenir les projets phares du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020, dépassant ainsi largement l’objectif initial des 4,5 milliards », a-t-il rajouté.

« A Paris, la Guinée lève 20 milliards de dollars d’engagements pour financer son développement », affirme, pour sa part, le site Médiaguinée.

« Le gouvernement guinéen a annoncé avoir levé plus de 20 milliards de dollars d’engagements pour financer un plan quinquennal de développement au cours d’une rencontre à Paris avec les partenaires publics et privés de la Guinée qui se poursuit vendredi », a-t-il encore rajouté.

« Plainte contre la gendarmerie de Matam : les précisions de Me Salif Béavogui, avocat des journalistes », soutient également le site Aminata.

« Le 31 octobre 2017, certains journalistes ont été violentés, menacés, intimidés et rejetés par les officiers de police judiciaire qui sont en exercice à l’escadron mobile numéro 3 de Matam », a justifié le site en ligne.



Autres titres
Congo, République du Politique et justice en vedette dans la presse congolaise 
Sénégal Social et politique à la une des quotidiens sénégalais 
Cameroun La sécurité au menu des journaux camerounais 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Guinée «Mercy Ships» attendu à Conakry en août 
Guinée Circulation routière: trop de bouchons sur les routes de Conakry 
Guinée Compte rendu du conseil des ministres du 12 juillet 2018 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires