Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Guinée La presse électronique jubile pour la levée des 14,6 milliards de dollars à Paris


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La levée des 14,6 milliards de dollars à Paris pour financer les projets phares du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) de la Guinée pour la période allant de 2016 à 2020, est largement commentée, ce vendredi, dans la presse électronique guinéenne.

« France : la belle moisson d’Alpha Condé à Paris », titre, en une, Africaguinée.

Le gouvernement guinéen peut tirer un ouf de soulagement. En quête de fonds à Paris pour financer les projets phares de son Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020, il a récolté plus de 20 milliards de dollars d’engagements alors que le budget total du PNDES est de 14,6 milliards de dollars », a rapporté le journal.

« Financement du Plan National de Développement Economique et Social : levée de plus de 20 milliards de dollars à Paris », annonce Mosaiqueguinée.

« Le gouvernement de la République de Guinée, en réunion à Paris, dans le cadre de son Groupe consultatif, a récolté plus de 20 milliards de dollars d’engagements visant à soutenir les projets phares du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020, dépassant ainsi largement l’objectif initial des 4,5 milliards », a-t-il rajouté.

« A Paris, la Guinée lève 20 milliards de dollars d’engagements pour financer son développement », affirme, pour sa part, le site Médiaguinée.

« Le gouvernement guinéen a annoncé avoir levé plus de 20 milliards de dollars d’engagements pour financer un plan quinquennal de développement au cours d’une rencontre à Paris avec les partenaires publics et privés de la Guinée qui se poursuit vendredi », a-t-il encore rajouté.

« Plainte contre la gendarmerie de Matam : les précisions de Me Salif Béavogui, avocat des journalistes », soutient également le site Aminata.

« Le 31 octobre 2017, certains journalistes ont été violentés, menacés, intimidés et rejetés par les officiers de police judiciaire qui sont en exercice à l’escadron mobile numéro 3 de Matam », a justifié le site en ligne.



Autres titres
Mali Les litiges fonciers en tête des plaintes au Médiateur de la République (rapport) 
Maroc Divers sujets à la Une des quotidiens marocains 
Bénin Le bilan du périple européen de Talon au menu des quotidiens béninois 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Guinée Les consultations pour la formation du gouvernement en vedette dans la presse électronique 
Guinée Agriculture: pour la tombée de la pluie, les sages implorent Dieu à Lélouma 
Guinée Le nouveau PM en vedette dans la presse électronique en Guinée 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires