Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique La Mauritanie met en place le cadre institutionnel de sa réforme foncière


Politique

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
La-Mauritanie-met-en-place-le-cadre-institutionnel-de-sa-reforme-fonciere

Lancé en 2016 avec l’appui de la Banque mondiale, le processus de la réforme foncière de la Mauritanie qui se veut « transparent, inclusif et participatif » a désormais un cadre institutionnel devant conduire sa mise en œuvre. Une plateforme nationale réunissant société civile et Etat, et un comité de pilotage de la gouvernance du foncier viennent d’être mis en place à cet effet à Rosso.

Ces structures ont résulté des travaux d’un atelier national multi-acteurs sur la gouvernance foncière organisé par la Commission Technique pour la Réforme Foncière en Mauritanie (COTREF) et les organisations de la société civile mauritanienne, dans le cadre du projet «Une gouvernance foncière améliorée pour une prospérité partagée dans le bassin du fleuve Sénégal » (SRB). Un atelier organisé en partenariat avec l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR).

« Cette rencontre a permis de renforcer la plateforme nationale de dialogue, présidée par le Ministère de l’économie et des finances et regroupant désormais tous les acteurs inclus dans la gestion du foncier mauritanien (structures étatiques et société civile), et d’installer un comité de pilotage composé du Ministère de l’Elevage, du Ministère de l'Intérieur et de la Décentralisation, du Ministère de l’Agriculture, du Ministère de la pêche et de l’économie maritime, du Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat, du Ministère de l’économie et des finances, du Ministère des Affaires Sociales, de l’Enfance et de la Famille, des parlementaires, de deux ONG Nationales: ROSA et GNAP, de deux ONG Internationales: GRDR et OXFAM, de trois fédérations: Pêche, agriculture et élevage, des représentants du secteur privé, du COTREF et du Renforcement Institutionnel en Mauritanie vers la Résilience Agricole et Pastorale (RIMRAP). », précise le communiqué publié par l’IPAR.

La réforme foncière mauritanienne est prévue pour être menée sur une période de 5 ans.



Autres titres
Bénin Révocation de Monsieur Casimir SOSSOU des fonctions de Maire de la Commune d'Aplahoué 
Bénin Compte rendu de l'audit technique, financier et juridique du chantier de construction du siège de l'Assemblée nationale à Porto-Novo 
Côte D'Ivoire La révision de la liste électorale fixée du 18 au 24 juin 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique La lutte contre le changement climatique pourrait causer la perte de 350 000 emplois en Afrique ! 
Afrique Avec 5,5 millions de personnes touchées, l'Afrique subsaharienne a enregistré le plus grand nombre de déplacés de guerre en 2017 (IDMC) 
Afrique Migration: Niamey préoccupé par l’expulsion massive de migrants nigériens de l’Algérie 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires