Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Technologie, lutte contre la pollution et éducation au menu des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce vendredi se focalisent sur nombre de sujets notamment le lancement par le Maroc d'un satellite d’observation, la lutte contre la pollution et les violences à l’égard des professeurs.

+Bayane Al Yaoum+ revient sur les enjeux du lancement par le Maroc d’un satellite d’observation. Certes, cette réalisation scientifique majeure du Royaume inspire fierté et estime, mais sa valeur ne réside pas seulement dans le lancement de ce satellite, aussi précieux soit-il, mais dans la capacité de réinvestir les images, données et informations que ce satellite va envoyer, relève le journal.

La publication souligne l’importance majeure de mettre en place les infrastructures et les plateformes nécessaires, de mobiliser les compétences et d’élaborer les projets, programmes et politiques qui pourraient tirer profit de la quantité importante d’informations que produirait cette technologie moderne.

+L’Economiste+, qui s’intéresse aux efforts de lutte contre la pollution, commente l’emplacement d’une décharge située près de la ville verte de Bouskoura. Le quotidien se demande comment « on peut planifier une ville nouvelle dans les bois, sous une décharge sauvage mitoyenne », dénonçant un déficit « incontestable » de concertations et de proximité, qui interpelle avant tout les élus dans leurs responsabilités locales.

Les procédures avec lesquelles de nombreux chantiers sont planifiés et décidés dans ces régions « n’excellent pas dans l’art d’expliquer l’intérêt du projet, ses bienfaits pour la collectivité », déplore-t-il, mettant en garde contre un « risque de crispation ».

+Al Ittihad Al Ichtiraki+ aborde la violence dans les établissements scolaires, notamment celle commise par les élèves contre leurs professeurs.

La violence au sein de l’école témoigne une dégradation du système éducatif dans notre pays, estime la publication.

Au lieu de remplir les rôles qui leur incombent, les établissements scolaires manquent à leur fonction et reculent inéluctablement d’une année à l’autre, constate-t-il, faisant savoir que les actes de violence commis contre les professeurs par leurs élèves sont absolument répréhensibles et nécessitent la prise d’initiatives pédagogiques et juridiques strictes pour combattre ce phénomène.

Pour redresser la situation, il convient de prendre des initiatives et des mesures plus profondes, telles que la réhabilitation de l’école publique, la réforme du système éducatif et la consolidation des valeurs de respect et de tolérance, suggère-t-il.



Autres titres
Egypte L'ONU condamne une attaque terroriste sanglante contre une mosquée dans le Sinaï 
Inter Les voix des journalistes tués ne se tairont plus jamais ! 
Gabon Port-Gentil: week-end alcootests pour les conducteurs 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Maroc Education, économie, politique et sport au menu des quotidiens marocains 
Maroc Religion: Invocation de Allah ce vendredi en vue de la tombée de pluies 
Maroc Politique et santé au menu des quotidiens marocains 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires