Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Inter Le Canada veut attirer un million de nouveaux migrants d’ici à 2020 pour répondre à ses besoins de main-d’œuvre


Société

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Le-Canada-veut-attirer-un-million-de-nouveaux-migrants-d-ici-a-2020-pour-repondre-a-ses-besoins-de-main-d-œuvre

Le Canada compte attirer un million de nouveaux migrants d’ici la fin 2020 pour répondre au besoin de main-d’œuvre de son économie, a annoncé le ministre canadien de l’immigration, Ahmed Hussen, lors d'une conférence de presse tenue le mercredi 1er novembre dernier à Toronto.

Ces arrivées de migrants se feront pratiquement aux deux tiers pour des raisons économiques, mais aussi par le biais du regroupement familial et de la poursuite de l'accueil de réfugiés. « En réponse aux demandes des entreprises canadiennes et aux besoins de main-d’œuvre », l'arrivée de nouveaux migrants « soutiendra la croissance économique », a déclaré Ahmed Hussen.

A cet effet, le Canada dont la population atteint actuellement 60 millions d’habitants, prévoit d’accorder la résidence permanente à 310 000 étrangers en 2018. Puis à 330 000 un an plus tard, et enfin à 340 000 nouveaux migrants en 2020, a précisé le ministre canadien de l’immigration.

Cette politique accrue de l’immigration adoptée par les autorités canadiennes répond également au besoin de faire face au vieillissement de la population observée dans le pays. « Cela nous aidera à faire face aux défis des prochaines années, comme le ralentissement de la croissance de la force de travail et le manque de main-d'œuvre lié au vieillissement de la population », a soutenu Ahmed Hussen.

Pour cause, le ratio de 6,6 personnes actives canadiennes pour un retraité en 1971 a sensiblement baissé, atteignant 4,2 en 2012. « Cette tendance à la baisse pourrait bien se poursuivre pour chuter à 2 personnes actives canadiennes pour un retraité d'ici 2036 si de telles mesures ne sont pas mises en œuvre », s’est alarmé le ministre.

A noter, par ailleurs, qu’Ahmed Hussen, le ministre canadien de l'immigration, d'origine somalienne, est lui-même arrivé au Canada en tant que réfugié.

Et selon les données d’un dernier recensement publiées, il y a une quinzaine de jours environ, ce sont désormais 7,5 millions des Canadiens (21,9% de la population) qui sont nés à l'étranger. Une proportion qui devrait même augmenter dans les prochaines années, avec l’accès à la nationalité canadienne d’une grande partie des résidents permanents.



Autres titres
Maroc Religion: Invocation de Allah ce vendredi en vue de la tombée de pluies 
Sénégal L’engagement de Tivaouane pour la réélection de Macky Sall en exergue 
Burkina-Faso Grève, société et campagne agricole au menu des journaux burkinabè 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Inter Le progrès des pays les moins avancés passe par l'accès à des services énergétiques modernes, selon la CNUCED 
Inter Elimination de la violence à l'égard des femmes: pour le chef de l'ONU, « il reste encore beaucoup à faire » 
Inter Le chômage des jeunes reste élevé malgré des progrès depuis le paroxysme de la crise en 2009, selon l'OIT 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires